631 jours et puis s’en va, du Pays de Galles à la France

Naked (acoustic version) – James Arthur

Hello, hello

J’espère que vous allez bien. Si longtemps sans poster ici, 4 mois presque, et je me sens rouillée. Je pense qu’à partir du moment où nous étions sûrs de rentrer en France, je n’ai plus pris le temps d’écrire ici, pour vivre à fond les derniers moments puis nous sommes rentrés et je voulais absolument écrire cet article avant d’en écrire un autre mais je n’en étais pas capable, un petit blocage. J’ai des recettes qui attendent, des balades qui attendent, doucement au chaud dans mon album de blog et quand je les regarde j’ai réellement envie de les partager mais je bloquais sur cet article depuis le dernier post. Voici l’histoire.

Notre premier ciel gallois

Si vous me suivez depuis un petit moment, sur le blog ou Instagram, vous savez que nous sommes partis vivre presque 2 ans, plus exactement 631 jours au Pays de Galles avec le Barbu et le petit chat. le 26 septembre 2016, nous avons pris chacun une valise, et nous avons pris un billet d’avion sans retour, direction Londres. Nous avons profité de la jolie capitale anglaise 2 jours puis nous avons loué une voiture et sommes partis pour Cardiff le 27 septembre, nous avons pris le Severn Bridge et sommes arrivés à Cardiff de nuit. Je ne vais pas revenir sur le pourquoi du comment et les raisons pour lesquelles nous sommes partis, je les ai déjà expliqué dans mon article « le Pays de Galles, un an après« . Dans cet article je vous donnais rendez-vous dans un an, pour un bilan de seconde année. Pour vous dire la vérité, je ne savais pas à cette date là si nous y serions encore ou si nous serions rentrés.

Plusieurs choses sont entrées en jeux, j’avais une place à la fac là-bas pour être professeure de français mais j’avais une place en France pour être professeure des écoles, ce que j’ai toujours voulu faire. Le Barbu avait un travail un peu moins stable mais aucun travail de l’attendait en France. Nous avons évidemment pris la décision à deux, petit chat étant à l’aise partout. Nous sommes rentrés. Je ne vais pas vous parler de politique, ce n’est pas le lieu mais bien évidemment le Brexit est entré dans la balance, bien que nous soyons très à l’abris au Pays de Galles, l’incertitude d’avoir un diplôme reconnu si je rentrais un France m’a refroidi, l’incertitude d’être stable dans un ensemble de pays qui a majoritairement voté contre notre avenir, nos familles nous manquaient, notre mer nous manquait, et puis d’autres petites choses.

Je ne regrette absolument pas ces jours passés là-bas et j’y repense encore aujourd’hui avec mélancolie, ce petit pays fait désormais partie de moi; ses paysages, sa langue, son rythme, son atmosphère, ses gens, ses bruits, ses odeurs… Tout ça est bien ancré et ne partira jamais. J’ai tellement grandi et fait de choses là-bas, j’ai réalisé des rêves, des tas de rêves. Je vous laissais d’ailleurs l’année dernière avec une petite wishlist, que je n’ai pas manqué de cocher au fur et à mesure. J’ai aussi coché des points que je n’avais pas eu le temps de réaliser l’année d’avant. Petit récap’:

  • Courir à Londres ✓
  • Visiter Tintern Abbey ✓
  • Faire une belle randonnée ✓
  • Apprendre le gallois (j’ai essayé, j’essaie encore ahah)
  • Monter Pen-Y-Fan ✓
  • Aller à Tenby ✓
  • Courir un semi-marathon (j’ai eu peur… c’était fantastique et qu’est-ce que je suis fière de cette médaille!) ✓
  • Courir 10km dans une course officielle ✓
  • Aller à Aberystwyth
  • Voir les cascades de Brecon Beacons
  • Faire de la barque à Roath Park
  • Louer un cottage pour quelques jours

Il me reste toujours des choses à faire hein, la liste est non-exhaustive et j’ai bien sûr rajouté des choses en un an mais j’ai fait une grosse partie de ma « to do list » et nous sommes partis du Pays de Galles certains d’y retourner.

Je ne vais pas vous citer touuut ce que nous avons fait, parce que nous avons fait énormément de choses mais il y a des choses que j’ai fait cette dernière année, que soit 1) je ne pensais jamais faire 2) je rêvais de faire mais pensais irréalisables. Réaliser ses rêves, c’est quand même pas donné à tout le monde, et ça me remplie de joie, encore aujourd’hui, rien que d’y penser.

  • Les rencontres. J’ai rencontré tellement de gens extraordinaires, certains sont devenus des amis et je ne pensais pas m’attacher autant. Je vous fais des bisous, et le Barbu aussi.
  • Des courses, pas mal de courses et de jolies médailles: un semi-marathon, une course pour le Movember, les 10km de Londres…
  • Gagner au Bingo Lingo, £20 et j’ai dû monter sur scène pour les récupérer, moi la timide.
  • Vendre mes biscuits, tartes et gâteaux sur un marché mais encore plus dingue que ça: des gens ont acheté ce que je cuisinais, m’ont dit que c’était bon et en ont racheté!
  • Voir mon film de Noël préféré au cinéma: Home Alone (Maman j’ai raté l’avion)
  • Aller à Londres tellement de fois que je suis obligée de me concentrer pour compter; moi qui rêver d’y habiter quand j’avais 15 ans…
  • Voir des comédies musicales magnifiques: Mary Poppins, Pride and Prejudice, The Lion King, Wicked
  • Aller à des concerts super: Nashville, Passenger & Stu Larsen, Anne – Marie & Ed Sheeran…
  • Aller à desPub quizz bien trop cool, presque gagner
  • Participer à la marche pour fêter les Suffragettes et le vote des femmes
  • Voir du cricket, du rugby, du hockey
  • Visiter une ancienne mine
  • Voir Bill Nighy en vrai de vrai, prés de moi
  • Assister à The Tempest de Shakespeare par The Lord Chamberlain’s Men où les hommes jouaient tous les rôles, comme au temps de Shakespeare
  • Voir pleeeeeein de neige, et ça, c’est joie puissance 3000
  • … Et ce n’est qu’un petit bout!

Nous avons traversé le pays, de haut en bas, de long en large, sous le soleil et la pluie. Car oui, il pleut au Pays de Galles mais pas que! Avant que nous partions nous avons eu 2 mois sans gouttes de pluie… Grosse sécheresse! Malheureusement la météo s’est vengée ces derniers jours.

Nous en avons aussi profité pour voyager en Angleterre; Londres très souvent mais aussi Bristol, Brighton, Weston-Super-Mare… Et notre petit roux s’est très bien accommodé à la vie galloise, aux mouettes et aux vétérinaires qui lui parlaient anglais, à la moquette qui lui tenait chaud pendant l’hiver tout froid et notre bow window sur laquelle il se mettait pour espionner les passants.

Et l’avantage de partir un peu, de s’expatrier c’est de prendre du recul sur son pays. J’aime la France, et on l’aime encore plus quand on est loin, croyez-moi des choses insignifiantes nous manquent, mais il y en a d’autres que le Pays de Galles a et que nous n’avons pas et qui me manquent terriblement, celles sur lesquelles nous devrions prendre exemple:

  • La politesse. Les gens te demandent toujours si ça va, dans les magasins, à la caisse, quand tu montes dans un bus. Ils s’excusent s’ils te bousculent, si tu les bouscules. Oui, c’est parfois peut-être un peu trop, mais la bienveillance, c’est bien aussi.
  • La queue. Non, ce n’est pas un cliché, ces gens savent faire la queue. Ils ne se poussent pas pour rentrer dans un bus, ils laissent la place aux personnes qui en ont le plus besoin. Et aux toilettes des femmes, la queue avance plus vite, mais je n’ai pas compris pourquoi.
  • La tolérance. Excusez-moi pour ce qui va suivre mais putain qu’est-ce que ça fait du bien d’être dans un endroit où tu peux te fringuer comme tu veux et où tu n’as pas l’impression d’être une extra-terrestre! Lorsque je voyais des filles relativement peu vêtues dans la rue, je regardais les hommes qui les croisaient: pas de remarque, pas de sifflements! DIN-GUE! Alors oui, il y a des agressions hein, je ne le nie pas, mais punaise j’ai croisé une mamie de 70 ans avec des cheveux roses!!! Et alors niveau religion, je ne vous dis pas, c’est rien à battre total dans l’ensemble.
  • La générosité. Les gens sont généreux, n’hésitent pas à te demander si tu as besoin d’aide. Il y a des petites boites de don pour des associations à quasiment toutes les caisses de magasin (plus de petites pièces embêtantes dans le porte monnaie + bonne action = what else?), j’ai vu des gens offrir des cafés aux sdf, un type s’est arrêté pour parler à un sdf, est entré dans burger king et est ressorti avec un sac qu’il a donné à ce sdf, il y a des gamelles d’eau pour les animaux dans beaucoup d’endroits. Ce sont des petites actions souvent mais qui m’ont marqué car je n’ai pas l’habitude de les voir et en 631 jours ils n’ont cessé de m’épater.
  • Les oeufs au supermarché: bio et plein air uniquement. Et c’est tout!
  • La cuisson de la viande: beaucoup plus de choix, beaucoup plus simple pour moi et je me retrouve maintenant avec une mauvaise habitude car la viande est soit trop cuite soit pas assez ici… Et n’a plus ce goût faisandé.
  • Les lattés. J’ai demandé un latté dans un café l’autre jour, la dame s’est ramené avec un expresso au lait. Pouce levé. J’avais oublié… Les cafés sont plus forts en France!
  • La propreté des parcs. Les gens ramassent le caca de leurs animaux, tout simplement. Bon, en même temps l’amende est assez chère suivant la rue où vous vous trouvez, mais je trouve ça cool.
  • Le calme. Olala j’ai eu la bonne idée d’aller dans un centre commercial deux jours après être revenue en France, l’horreur; des klaxons partout, des gens pressés, visages fermés…
  • La liberté. La liberté d’être qui vous êtes, sans chichi. J’ai aimé voir les « gypsies » et leurs chevaux, leurs calèches. Je sais que le mot « gypsies » a une mauvaise connotation mais n’y voyez absolument rien d’insultant, j’aime ce mot parce que je trouve qu’il invite au voyage, comme eux, il est poétique.
  • La verdure. Il y a énormément de parcs et j’avais l’impression de mieux y respirer.

Et je sens que certaines personnes vont se dire « eh ben vas-y, retournes-y si t’es pas contente de la France » mais je vous assure que je sais que la France est belle et que nous avons la chance d’y être. Il faut juste admettre que notre joli pays a aussi des défauts ;)

Quel article long… j’espère ne pas trop vous avoir saouler et si vous êtes arrivés jusque là, bravo et merci :D! Vous pouvez retrouver tous mes articles sur le Pays de Galles ici:

Et d’autres arrivent: mes jolies adresses au Pays de Galles, Mumbles, Rhossili, Carew Castle, Tenby, la forêt enchantée de Castle Coch, Pen Y Fan, Cardiff enneigé…

Si je vous dis que ces photos ont été prises au Pays de Galles, me pensez-vous folle? Vous pourriez dire que je suis folle, mais folle de ce pays. Plus jamais jamais je ne laisserai quelqu’un dire « oh ça va, Angleterre, Pays de Galles c’est pareil! », plus jamais jamais je dirai qu’il y pleut tout le temps et que le ciel est bas et gris. Oui, il y a beaucoup de moutons, de châteaux, de pluie, c’est tout vert mais pas que; il y a les montagnes, la mer, des falaises, des musées, des légendes, un coeur énorme. Depuis que je suis rentrée, on m’a dit que j’avais changé et je le sais, je le sens, mais pour citer Wicked « Who can say if I’ve been changed for the better? Because I knew you, I have been changed for good » (« Qui peut dire si j’ai changé en mieux? Parce que je t’ai connu, j’ai changé pour de bon »). Je suis née sur le Bassin d’Arcachon, j’ai été élevée au Pays Basque, j’ai grandi à Bordeaux mais je suis devenue adulte au Pays de Galles. J’ai tant appris. Comme je le disais dans l’article « un an après », maintenant mon cher Pays de Galles tu fais parti de moi, tu feras toujours parti de moi et je t’aime fort, très fort. J’avais envie de te le dire, encore une fois. WALES FOREVER.

A très vite, pour toujours plus de balades et de recettes.

Bisous.

 

Publié par

Originaire du Bassin d'Arcachon et du Pays Basque, je vous amène dans notre nouvelle vie à Cardiff et vous fais découvrir quelques gourmandises et jolis paysages.

4 commentaires sur « 631 jours et puis s’en va, du Pays de Galles à la France »

  1. Merci pour ce bel article où on ressent bien ton amour pour le pays de galles qui t’a abritée pendant deux ans :) ça a dû être une sacrée décision de revenir en France après toute cette petite vie que vous aviez là-bas ! Tes photos sont superbes :)

Je laisse un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.