Penarth: le bleu, calme et sérénité

One Love – Blue

Hello, hello

Alors que nous sommes en route pour des vacances de deux semaines en France, je voulais vous poster un article évasion. J’ai plusieurs articles de cette catégorie qui attendent sagement d’être publiés et je ne savais pas bien lequel vous poster puis je suis retombée sur ces photos du 4 juin et ce jour là je me rappelle avoir posté une photo semblable à celle de couverture sur Instagram avec la légende « Just what I needed » (« Pile ce dont j’avais besoin »). Et ça fait un écho avec notre départ en vacances, on en a besoin! Nous n’en avons pas besoin pour les mêmes raisons mais quand même, revoir notre famille, notre côte et notre environnement va nous faire du bien.

Direction Penarth donc. Penarth est située entre là où nous habitons, Cardiff et là où je travaille, Barry. Nous y avions mis les pieds brièvement, lorsque nous avions traversé le barrage qui part de Cardiff Bay mais nous n’avions jamais été jusqu’à la jetée alors qu’elle est très connue. Nous nous sommes garés en haut d’une petite côte et nous sommes descendus à pieds, vers la plage de cailloux.

Nous avons marché le long de la jolie promenade pour aller sur la jetée. Quelle est belle! Elle m’a rappelée celle d’Arcachon, j’aime beaucoup les jetées parce que je les trouve très poétique. Celle-ci nous remonte dans le temps, elle date de l’époque Victorienne, la construction a commencé à 1894 et a été ouverte en 1895. Elle a été utilisé par l’armée lors de la Première Guerre Mondiale puis a été laissé à l’abandon jusqu’en 1929 quand Penarth Borough Council l’a racheté et lui a redonné un coup de peps avec un pavillon art déco. Il a servi de théâtre puis de cinéma mais cela n’a pas fait long feu, et de 1934 à 1939 a servi de salle de bal. Puis la Seconde Guerre Mondiale… il a fermé. Et re-ouvert en 1950, que d’histoire! De nos jours la pavillon inclue une galerie, un auditorium, un cinéma de 70 places, quelques magasins, restaurants et cafés, et tout cela avec vue sur le Canal de Bristol.

S’assoir sur un banc, regarder au large, respirer et se dire que tout ira bien.

Ce jour là, le 4 juin, était un peu un jour chafouin. De ceux où vous ne voulez pas sortir mais vous avez envie de prendre l’air, où vous avez faim mais ne voulez pas manger, où vous voulez être seul mais avec quelqu’un. Il arrivait après les attentats de Manchester, le 22 mai et de Borough Market à Londres, le 3 juin. Bien que les britanniques montrent une attitude très cliché britannique à ces évènements: le fameux « keep calm and carry on » qui consiste à être choqué mais ne surtout pas baisser la tête, avancer et continuer son bout de chemin, on pouvait sentir une atmosphère tendue, un peu lasse. Et c’était le jour du concert One Love Manchester organisé par Ariana Grande. Pour ces jours-là, il n’y a rien de mieux que le bleu.

Qu’est-ce que ça nous a fait du bien ce bol d’air, ce bleu. Le bleu est ma couleur préférée, je la trouve apaisante, rassurante et j’aime ces nuances. Elle me rappelle la mer près de laquelle j’ai grandi, le ciel où ma tête se trouve souvent et la couleur des yeux de certaines personnes. La couleur bleu me va bien, elle me réconforte.

Nous avons fait demi-tour et sommes remontés vers le parking. Au lieu de remettre nos petites fesses dans la voiture nous avons continué notre chemin vers la falaise, c’est une balade bien agréable. Il y a un truc assez chouette au Pays de Galles: le Wales Coastal Path, vous pouvez faire le tour du pays grâce à un parcours de randonnée qui longe la côte et fait 1400km de Chepstow (la limite sud-est de l’Angleterre, vraiment!) à Queensferry (la limite nord est). Nous avons donc marché un petit moment, pour mieux voir les deux îles au milieu du Canal de Bristol, Flat Holm et Steep Holm puis nous sommes rentrés.

J’espère que vous avez aimé la balade, je suis curieuse, dites-moi; que faites-vous les jours chafouins? Demain ne sera probablement pas un jour chafouin (je l’espère pas en tout cas!) mais je sais que je vais retourner dans un endroit réconfortant, en France cette fois-ci, et j’ai hâte.

Des bisous

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

3 réflexions au sujet de « Penarth: le bleu, calme et sérénité »

Je laisse un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s