Pommes de terre gourmandes

Fancy – Iggy Azalea & Charlie XCX

Hello, hello

Je suis dans une situation un peu fâcheuse; alors que notre relation se passait bien, je prenais soin de lui et il me le rendait bien, mon ordinateur a décidé de rendre l’âme. Bon, pas exactement, il me fait du chantage « soit tu me répares et tu lâches £500 soit c’est fini ». Ah, le bougre! Heureusement, par miracle j’avais commencé le brouillon d’un article et grâce au Barbu qui m’a gentiment prêté sa tablette je peux le terminer. Je ne sais pas vraiment ce qui va arriver à mon petit ordi, la situation est relativement compliquée, je ne sais donc pas quand le blog pourra retrouver un rythme régulier et je préférais vous prévenir. Bon, ceci étant dit, parlons miamiam!

Je vous postais mercredi dernier une recette tirée du magazine de Jamie Oliver de mars, l’ultime tourte au poulet et poireaux. Cette semaine, la recette est du chef Dan Doherty et je l’ai trouvé dans le magazine d’avril; je l’ai trouvé tellement simple que je ne pouvais pas pas vous la partager! Je l’ai vu et je me suis dit « Wahou ça a l’air bon et tellement simple, comment ne pas y avoir pensé avant?! ». Il ne faut pas dénigrer les choses simples, elles peuvent être délicieuses et en voici la preuve.

La recette est top pour 4 avec une bonne salade à côté ou pour 2 si vous avez un bel appétit.

2 grosses pommes de terre (au moins 350g chacune), 150g de lardons, huile d’olive, 80g de fromage râpé, quelques herbes aromatiques si ça vous fait plaisir, sel et poivre, 4 oeufs de taille moyenne.

Prep: 5 à 10mn – Cuisson: 1h30 + 15mn

Préchauffez le four à 180C. Lavez vos pommes de terre, piquez-les un peu avec une fourchette et mettez-les sur une plaque de four. Enfournez pour environ 1h/1h30, elles doivent être cuites à l’intérieur (testez avec un couteau) et dorées. Laissez-les reposer une une grille.

Faites chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle et faites-y revenir les lardons. Mettez-les dans un petit saladier.

Reprenez vos pommes de terre et tranchez-les dans le sens de la longueur. A l’aide d’une cuillère a soupe, enlevez l’intérieur des pommes de terre, laissez tout de même un contour de 5mm. Mettez la chair obtenue dans le saladier avec les lardons, ajoutez un tiers du fromage râpé, les herbes puis salez et poivrez. Mélangez, vous voilà avec votre délicieuse garniture.

Replacez les pommes de terre sur une plaque de cuisson. Ajoutez une cuillère à soupe de garniture à chaque pommes de terre puis faites un puits. Cassez vos oeufs un à un et placez-les dans les puits, chacun son puits, chacun sa patate. Vous pouvez maintenant mettre le reste du fromage râpé sur vos presque superbes pommes de terre gourmandes et enfourner entre 10 et 15mn, jusqu’à ce que l’oeuf soit cuit mais encore coulant. Terminez avec des herbes si cela vous fait plaisir.

Alors, vous en pensez quoi de cette recette ultra simple? Je vous l’accorde, faire cuire les pommes de terre 1h voir 1h30 ça peut être casse-pieds mais honnêtement, une fois qu’elles sont dans le four, vous pouvez faire autre chose. Personnellement, j’aime beaucoup les oeufs cocotte et je trouve cette variante assez sympa, la cuisson des pommes de terre leur donne un super goût et la garniture aussi alors tout ce que j’ai à dire c’est: pourquoi pas? Hein, pourquoi se priver de ces jolies pommes de terre gourmandes?

Des bisous

Publicités

L’ultime tourte au poulet et poireaux

Whirlwind – Halehan

Hello, hello

Vous vous souvenez l’autre jour je vous ai présenté une recette de poulet rôti, eh bien je me suis servi de la moitié du poulet pour réaliser la recette d’aujourd’hui. Dès que l’on a changé d’appartement je me suis abonnée au magazine de Jamie Oliver, je l’avais découvert il y a quelques années lors d’un voyage à Londres et je m’étais dit « un jour, j’habiterai au Royaume-Uni et je serai abonnée à ce magazine », voilà qui est fait! Je me demande d’ailleurs s’il y a les mêmes recettes que dans le magazine français… Probablement pas, puisqu’il s’agit d’un magazine à part entière en France et pas seulement de la traduction, si? Bref, toujours est-il que le premier numéro que j’ai reçu était pas mal du tout et j’ai de suite trouvé la première recette que je voulais cuisiner. Je l’ai cuisiné, nous l’avons goûté, à votre tour de jouer :)

Pour 6. Pour la garniture: un poulet rôti (vous utiliserez la moitié du poulet), 2 poireaux. Pour la pâte feuilletée: 250g de farine, 50g de parmesan, 150g de beurre à température ambiante, 1 oeuf battu avec 1 cuillère à soupe de lait. Pour la sauce: 50g de beurre, 50g de farine, 2 cuillères à soupe de moutarde, 150g de crème fraîche, 150g de gruyère.

Préparation: 2/3 heures en tout — Cuisson: 40mn

Suivez la recette du poulet rôti afin que les blancs de poulet cuisent.

Préparez la pâte. Mettez la farine dans un grand bol et ajoutez sel et poivre. Râpez finement le parmesan et ajoutez-le. Coupez le beurre en dés et ajoutez-le, frottez-le au mélange précédent jusqu’à ce qu’il soit couvert, que les coins soient arrondis mais ne sablez pas. Ajoutez 125ml d’eau froide et mélangez avec une cuillère en bois. Il se peut que vous deviez ajouter un peu plus d’eau pour former une boule. Lorsque vous avez votre boule, aplatissez-la un peu et formez un rectangle, couvrez avec du film et laissez reposer au réfrigérateur 30mn.

Saupoudrez votre plan de travail avec de la farine, posez votre pâte dessus et roulez-la en un rectangle bien net. Faites cela 3 fois, la plus petite partie doit être celle qui est la plus proche de vous. Pliez le tiers du haut vers le milieu au 2/3 et posez le dernier tiers par dessus. Tournez le carré à 90° et recommencez. Filmez et laissez reposer au réfrigérateur pendant 30mn. Faites cela 3 fois. Laissez la pâte au frais jusqu’à ce que vous en ayez besoin.

Enlevez la viande de votre poulet, mettez les blancs sur une assiette de côté et gardez la carcasse. Récupérez le jus de cuisson du poulet et des légumes, mettez-le dans une casserole avec la carcasse et 500ml d’eau. Faites bouillir puis baissez le feu sur feu doux et laissez cuire 1 heure. Enlevez toute écume se formant à la surface et veillez à ce qu’il reste de l’eau dans la casserole… S’il n’y en a plus, rajoutez par tranche de 250ml. Vous êtes en train de créer un bouillon de volaille, meilleur que tous ceux que vous achèterez dans le commerce. Il doit vous rester un bouillon de 750ml à la fin.

Préparez la sauce. Faites fondre le beurre dans une casserole assez large, ajoutez la farine et laissez cuire 30sc, jusqu’à ce que des petites bulles se forment. Ajoutez petit à petit le bouillon précédent tout en mélangeant avec un fouet. Laissez cuire en remuant avec une cuillère en bois pendant environ 10mn, la sauce doit d’épaissir et être brillante. Ajoutez la moutarde, la crème fraîche, et le gruyère râpé. Mélangez et assaisonnez. Gardez hors du feu et laissez refroidir un peu.

Enlevez les deux premières feuilles des deux poireaux restants, coupez-les en rondelles d’environ 2cm et faites blanchir dans de l’eau bouillante salée environ 6/7mn afin qu’ils soient tendres. Egouttez.

La tourte, touche finale. Prenez un plat d’environ 24cm (mon Pyrex) et placez au milieu une petite cheminée (mon petit merle). Ajoutez les lamelles de blancs de poulet à la sauce précédemment préparée et versez le tout dans votre plat. Disposez les poireaux par dessus. Etalez votre pâte feuilletée sur le plan de travail; elle doit faire environ 3mm d’épaisseur et dépasser d’au moins 4cm de votre plat. Mouillez les bords de votre plat ainsi que les bords de la pâte et déposez-la sur la garniture, froncez les bords. Vous pouvez utiliser le reste de pâte pour faire des dessins et les ajouter dessus. Dorez votre tourte avec un oeuf battu mélangé à un peu de lait. Laissez reposer dans le réfrigérateur 20mn le temps que votre four préchauffe à 180°. Redorez avec le reste d’oeuf et lait puis enfournez 40mn, votre cheminée doit fumer et la pâte être dorée. Laissez reposer quelques minutes avant de servir pour ne pas vous bruler.

Je crois que les recettes « longues » sont rares sur le blog mais je les aime tellement. Elles demandent de la patience et beaucoup d’amour, on ne fait pas ça à la va-vite, mais quel bonheur de sortir du four une belle tourte comme celle-ci! Et on l’a mérité! Je sais que ça paraît fastidieux comme ça, moi-même quand j’ai vu « pâte feuilletée » j’ai failli abandonner car je n’en avais jamais fait mais honnêtement, qui ne tente rien n’a rien et ça vaut le coup d’essayer.

Vous en prendrez bien une petite part? Des bisous

(Retrouvez cet article en anglais ici.)

Hot cross buns, tradition de Pâques

Youth – Daughter

Hello, hello

Après seulement 5 jours de vacances sur 17, je m’ennuyais terriblement donc j’ai été faire un tour en ville. J’ai fait un petit tour des magasins de fringues, j’ai trouvé de jolies choses mais ma raison m’a arrêté et j’ai été faire un tour dans une librairie, mauvais choix. Il faut savoir qu’en France j’ai pas mal de livres de cuisine et que je n’en ai amené aucun, je n’en ai même pas acheté ici. Je n’en avais pas acheté ici. Il y a quelques mois je suis allée dans cette librairie qui a un coin gallois, j’ai vu des livres de cuisine sympas mais je me suis dit « non, soit raisonnable ». Comme je vous l’ai dit, il y a 5 jours je suis retournée dans cette libraire. J’ai craqué. J’ai acheté le livre que j’avais repéré il y a quelques mois (il ne coûte que £14.99, sérieusement?) et il est absolument génial, je pense que je vais vous poster pas mal de recettes ici.

La recette d’aujourd’hui vient de ce livre donc, Blas – Taste de Lisa Fearn. C’est une recette traditionnelle de Pâques et à force de voir ces petites brioches par-tout (ils en vendent vraiment partout!), je me suis dit que c’était la recette parfaite pour tester ce livre. Ah et les recettes sont écrites en anglais et en gallois alors la leçon du jour sera: « hot cross buns » se dit « byns y grog » en gallois!

8 gourmandises. 400g de farine, 5g de sel, 5g de levure boulangère sèche, 40g de sucre, 15g de beurre, 140ml d’eau tiède, 140ml de lait tiède. La recette traditionnelle comporte également 125g de raisins secs mais j’en ai horreur alors je n’en ai pas mis, vous pouvez aussi les remplacer par des pépites de chocolat, de caramel, un autre fruit secs, j’ai vu qu’ils mettaient aussi du fudge dedans… Faites vous plaisir!

Prep: 10mn + 10mn — Repos: 1h + 30mn — Cuisson: 15 à 20mn

Mettez la farine dans un saladier et frottez-y le beurre. Ajoutez le sel, la levure et le sucre chacun à un côté du saladier. Creusez un puits, versez l’eau/le lait (et les raisins) puis mélangez avec une cuillère en bois. Une boule devrait commencer à se former. Quand c’est le cas, farinez vos mains et commencez à pétrir. Vous devez pétrir pendant 7mn environ, vous aurez probablement besoin de saupoudrez de farine car la pâte risque de coller et c’est fâcheux quand on pétrit.

Placez le saladier avec la boule dans un endroit relativement chaud et couvrez avec un linge propre humide. Laissez pousser 1 heure environ (elle devrait presque doubler de taille).

Après cette heure de repos, mettez un doux coup de poing à la pâte, pétrissez encore pendant 5 minutes puis divisez la pâte en 8 parts égales. Faites de jolies boules avec chaque part que vous avez obtenues. Mettez ces 8 boules dans un moule rectangulaire type plat de four basique huilé ou chemisé de papier cuisson. Remettez-les dans un endroit relativement chaud, recouvrez-les et laissez pousser 30mn environ (ils devraient presque doubler de taille).

Préchauffé le four à 220°. Pendant qu’il préchauffe, mettez de la farine et de l’eau dans un petit bol et mélangez pour obtenir un mélange liquide mais pas trop, une sorte de pâte. A l’aide d’une cuillère à café et de cette pâte, dessinez des croix sur vos presque-hot cross buns.

Enfournez pendant 15 à 20mn. Une fois sortis du four vous pouvez glacer les hot cross buns avec un mélange de sucre et d’eau ou de la confiture d’abricot, ils seront brillants et tout beaux!

Alors, vous en pensez quoi? Honnêtement, j’étais très curieuse de savoir le goût que ça pouvait avoir ces choses étranges avec une croix mais finalement, j’aime beaucoup la texture mi brioche/pain de mie! Je pense que le goût est différent avec les raisins, j’attends vos avis :)

Des bisous

(Retrouvez cet article en anglais ici.)

Une belle flammekueche

Sans Le Dire – Vianney

Hello, hello

Vous savez, quand on s’expatrie (que ce soit pour quelques mois ou la vie) on se rend compte des choses que l’on aime dans son pays car on ne les a plus. Il y a des choses qui reviennent souvent quand on demande aux français ce qui leur manque: pain et viennoiseries, fromage, charcuterie en tête et ce n’est pas tout. Puis, il y a des choses qu’on ne mange pas tout le temps mais qui nous manque; avec le Barbu quand on avait la flemme de faire à manger, on s’achetait une méga flammiche, 15mn de préchauffage, 9mn de cuisson et paf c’était bon! Essayez de trouver une flammiche ici… Ca va pas être du gâteau. Du coup, eh bien on fait par soi-même hein! C’est parti Billy.

Pour 2 flammekueches. La pâte: 250g de farine, 5cl d’huile neutre, 1 pincée de sel, 10 cl d’eau tiède. La garniture: 30cl de crème fraîche épaisse, 3 oignons, 200g de lardons (ou 200g de lard que vous couperez en lardons), sel et poivre.

La pâte. Versez la farine avec le sel dans un saladier, ajoutez peu à peu l’huile. Remuez avec une cuillère en bois et lorsqu’une boule se forme, pétrissez-la un peu. Vous pouvez l’utiliser immédiatement ou la mettre au réfrigérateur (dans un film) le temps de préparer la garniture.

La garniture. Emincez finement les oignons et mettez-les dans une poêle. Lorsqu’ils sont fondants, ajoutez les lardons. Dans un bol, mélangez la crème fraiche, le poivre et le sel mais ne salez pas trop car les lardons le sont déjà assez.

L’assemblage. Préchauffez le four à 220°. Divisez la pâte en deux et étalez les finement. Répartissez équitablement la crème ainsi que les oignons et les lardons. Enfournez pour environ 10mn puis passez sous le grill 5mn.

A l’heure où je rédige cet article, il est l’heure de faire à manger, on ne sait pas quoi faire… J’ai bien envie d’une flammekueche tiens. Pas vous?

Des bisous

(Et rendons à César ce qui lui appartient; je suis partie de la recette de Chef Nini! Vous pouvez aussi retrouver cet article en anglais ici.)

 

 

Un joli poulet rôti et ses légumes

Medicine – WCNR

Hello, hello

L’autre jour, j’ai réalisé qu’on ne mangeait que des filets de poulet mais pas du poulet entier et que la seule raison était qu’un poulet entier, c’est quand même gros pour seulement deux petits ventres. Et puis je me suis dit qu’on pouvait préparer un poulet roti puis trouver de bonnes choses à faire avec afin de profiter du bon goût d’un poulet roti maison. Aujourd’hui je vous présente la recette de base donc, celle du poulet roti et ses légumes.

Pour 6: un poulet, 1 bel oignon, 2 carottes, 4 poireaux, de l’huile d’olive et du thym, sel et poivre.

Préchauffez votre four à 200°.

Rincez votre poulet sous l’eau claire puis essuyez-le avec du papier absorbant. Mettez-le dans un plat à four assez grand pour contenir le poulet et ses légumes.

Pelez et coupez grossièrement l’oignon, pelez les carottes et tranchez-les puis enlevez les deux premières feuilles des poireaux, tranchez-les. Mettez tous ces petits légumes avec le poulet, arrosez d’un filet d’huile d’olive, de thym, de sel et de poivre. Ajoutez aussi de l’eau afin de recouvrir les légumes pour qu’ils ne brulent pas.

Hop, au four pendant environ 1 heure, tout dépend de la grosseur de votre poulet mais il faut compter 30mn par 500g. Arrosez régulièrement le poulet et les légumes avec le jus + eau se trouvant dans le plat, toutes les 20mn environ.

Et surtout, régalez-vous. Tendre et croustillant en même temps, n’est-ce pas?

Des bisous

(Retrouvez l’article en anglais ici)

 

 

 

 

Inspiration #9 2 en 1, salade et poêlée

Golden – Brandon Beal & Lukas Graham

Hello, hello

J’espère que vous allez bien, que vous êtes gâté par la sortie du soleil et je sais que certains d’entre vous sont en vacances alors je n’ai qu’une chose à dire : profitez pour nous :)

J’ai un peu été dans un rush hier, nous avons fini de courir relativement tard, le Barbu a du partir travailler et j’ai été super multitâche : pain, crêpes, repas pour le soir et le lendemain, le tout devant le débat (vie passionnante, bonjour). Il m’arrive souvent de devoir préparer des repas pour moi seule puisque le Barbu travaille le soir mais je double les portions pour en avoir pour le soir et le lendemain midi. J’étais très bien habituée à la fac ou à l’école primaire où je travaillais à avoir entre 1h et 2h pour manger le midi, ici c’est 35mn donc il faut faire quelque chose qui n’a pas besoin d’être réchauffé, qui se mange rapidement. Vous avez déjà pu trouver sur le blog des Inspiration salade, le repas que je trouve idéal pour le midi, celle-ci est légèrement différente car je la mange chaude le soir, en poêlée et le lendemain froide en rajoutant un peu de vinaigrette.

Les ingrédients sont en fonction de la quantité que vous préférez, je ne vous donne ici que l’idée, pas une recette fixe.

Pommes de terre, beurre, lardons, œufs, crème fraiche. Vinaigrette en option.

Coupez les pommes de terre en cubes et faites les revenir dans une poêle avec une bonne noisette de beurre jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Ajoutez les lardons. Pendant que cela cuit, cassez quelques œufs dans un petit bol, ajoutez de la crème fraiche et battez. Ajoutez les œufs à la poêle, remuez vivement pour faire une sorte d’œufs brouillés. Et c’est tout !

Le lendemain, si vous souhaitez/devez manger votre repas froid en salade, ajoutez une vinaigrette.

Je vous retrouve très vite pour une recette tendre et croustillante.

Des bisous

Une autre raclette

Gone – The Show Ponies

Hello, hello

Que de la douceur cette semaine pour nous réchauffer, après le velouté aux poireaux et pommes de terre je vous présente une petite raclette. Comme je vous l’ai déjà dit, nous n’avons pas amené notre appareil à Cardiff et nous cherchons des recettes pour retrouver ce goût de gras-gourmand-récompense pour s’être levé et avoir mis un pas devant l’autre. Je vous ai déjà présenté les jackets raclette, parfait mixte entre la cuisine d’ici et notre bonne vieille raclette et l’autre jour je me promenais sur Facebook et je suis tombée sur une vidéo (que j’ai totalement perdu) et qui m’a fait penser « révélation« . Je partage la « révélation », ou « l’autre raclette« , ultra simple, ultra gourmande en somme par-faite.

Pour 4 ou 6 personnes (êtes-vous gourmands?): 8 à 10 pommes de terre, 1 filet d’huile, 1 oignon, 200g de lardons, 2 cuillères à soupe de crème fraiche, du fromage à raclette.

Préparation: 5mn — Cuisson: 25mn + 15mn

Les pommes de terre: il vous en faut assez pour recouvrir le fond d’un moule à manqué donc cela dépend de leur grosseur. Faites les bouillir.

Pendant ce temps, faites revenir l’oignon avec un filet d’huile. Lorsqu’il est fondant, ajoutez les lardons.

Préchauffez votre four à 200°.

Lorsqu’elles sont bouillies, déposez vos pommes de terre dans votre moule à manqué et écrasez-les un peu avec un écrase-purée ou une fourchette. Déposez la crème fraiche puis l’oignon et les lardons dessus. Terminez par déposer du fromage à raclette dessus, je pourrais vous donnez une quantité mais faites comme vous voulez, la raclette c’est la gourmandise alors n’écoutez que votre coeur.

Enfournez pendant environ 15mn, pour que le fromage fonde et démoulez.

#miamiam ou pas? Quand j’y pense, c’était quand même super bon… Mince, je n’ai plus de fromage dans mon frigo. Et c’est pas facile de trouver du fromage à raclette ici, moi je vous dis, profitez-en vous, chanceux! Dès que je rentre, je me fais une razzia de raclette. Même s’il fait 30°. Oué.

Des bisous

(article disponible en anglais ici)

Velouté aux poireaux et pommes de terre

Say It Again – Frances

Hello, hello

Je me remets tout doucement à mon rythme de croisière bloguesque et j’ai choisi de la douceur pour ce lundi. Je ne sais pas si vous savez mais le Pays de Galles est le pays du poireaux (si, si, ils font même des défis où ils les mangent crus…) et nous en mangeons énormément depuis que nous sommes ici = recherche obligatoire de recette pour varier les plaisirs et aujourd’hui je vous présente un classique. Un velouté est toujours tentant, c’est un peu de chaleur pour nos papilles et c’est rapide à faire.

Alors un classique, sobre et délicieux, ça vous tente? Ah oui, il ne faut que très peu d’ingrédients aussi!

Pour deux personnes: 50g de beurre, 3 poireaux, 2 pommes de terre, sel et poivre, eau. Vous pouvez aussi rajouter vos épices préférés.

Préparation: 5mn — Cuisson: 25/30mn

Coupez les blancs des poireaux en rondelles, épluchez les pommes de terre et coupez-les en cubes. Passez tout ça sous l’eau, afin de nettoyer vite-fait.

Faites fondre le beurre dans une casserole à bords hauts et mettez-y les légumes. Laissez revenir 5 minutes environ puis ajoutez de l’eau jusqu’au dessus des légumes. Laissez cuire 25 minutes sur feu moyen.

Au bout de 25 minutes vos légumes seront cuits, il ne vous reste plus qu’à les assaisonner et mixer. J’ai utilisé le seul robot que j’ai ici, un mixeur électrique qui me sert pour les blancs en neige et ça marche parfaitement!

Des petits croutons, des tartines grillées ou simplement de tranches de pain iront à merveille avec ce velouté. J’espère que la recette vous plait, je vous souhaite une jolie semaine et vous fait des bisous.

 

Un vrai gratin

Somethin’ Stupid – Robbie Williams 

_dsc4232

Hello, hello

Youpi c’est vendredi, youpi je suis en vacances! Ca va être l’occasion pour moi de vous amener un peu en balade, de profiter pour dormir/déménager/aller voir de jolies choses et faire de beaux et bons petits plats :) Et en parlant de beaux et bons petits plats, on commence aujourd’hui avec une douceur que je fais régulièrement depuis que je l’ai découverte: le gratin dauphinois. J’en ai toujours mangé mais différemment, pas avec la « vraie » recette, et un jour je suis tombée sur le blog de Jujube en cuisine => révélation! J’essaie de le faire la veille car comme tous ces plats, ils sont meilleurs le lendemain mais vous pouvez bien évidemment le déguster à la sortie du four.

_dsc4249

Pour 4 à 6 personnes: 1,5kg de pommes de terre, 1 gousse d’ail, 50cl de crème fraiche semi-liquide entière, 50cl de lait (si vous prenez de l’entier c’est top, mais vous avez le choix), sel, poivre et muscade à votre convenance, beurre.

Prep: 30mn — Cuisson: 1h — Repos: la nuit si vous pouvez, mais ce n’est pas obligatoire

Préchauffez le four à 180°.

Epluchez les pommes de terre, lavez-les, coupez-les en fines rondelles et réservez-les dans un saladier. Ne les passez pas sous l’eau, cela enlèverait l’amidon et il aide les pommes de terre à se lier.

Pressez l’ail et mettez le dans une casserole avec le lait, le sel, le poivre et la muscade. Faites bouillir puis ajoutez-y les pommes de terre. Baissez le feu et laissez cuire 10 à 15mn, pensez à remuer régulièrement pour ne pas que les pommes de terre accrochent à la casserole et vous ruinent votre  soirée que vous passerez à nettoyer tout en maudissant la terre entière (vécu).

Versez votre casserole de pommes de terre et lait dans un plat à gratin et ajoutez la crème. Répartissez des dés de beurre dessus, baissez votre four à 160° et enfournez pendant 1h environ, vous devrez peut-être pousser jusqu’à 1h30. Pour savoir s’il est cuit, c’est simple: piquez les pommes de terre avec un couteau, elles doivent être fondante.

Il ne vous reste qu’à vous mettre à table et miam-miam. Depuis que j’ai cette recette, je n’ai plus jamais fait le gratin autrement, il est tellement crémeux, doux et bon :) Je sais qu’il y a plusieurs recettes de gratin alors n’hésitez pas à les partager en commentaire, toutes les variantes sont les bienvenues!

Des bisous

(Retrouvez la recette en anglais ici)

_dsc4243

Les jackets raclette

Lost Boy – Ruth B

_dsc3556

Hello, hello

Cet article se publie par magie alors que je suis encore au dodo, journée de repos aujourd’hui et en plus, pas de running prévu au programme. Ca va vous? :) Bon, mise à part ces bonnes petites choses vous savez ce qui nous manque ici, de l’autre côté de la Manche? Quelques bons petits plats: la blanquette de veau, le magret, la piperade, la raclette par exemple. Oui, la raclette. Avant de partir j’ai insisté pour que l’on fasse une raclette et les bons gens qui nous supportent ont accepté sous 30° (ou 35°?), et depuis, on a même eu des plus que -5° et pas de raclette! Internet étant une chose merveilleuse, nous pouvons commander de la nourriture française et j’ai pu trouver du fromage à raclette (youpi!) mais pour seulement quelques temps ici, nous n’avons pas amener l’appareil et nous n’allons certainement pas en racheter un alors il a fallu trouver une façon de retrouver le goût de la raclette sans tout ça. Voici les jackets raclette.

_dsc3558Pour 4 personnes: 8 pommes de terre, 1 oignon, 200g de lardons, du fromage à raclette

Préparation: 5mn — Cuisson: 1h20 environ

Préchauffez votre four à 220°. Nettoyez vos pommes de terre et mettez-les dans un plat, arrosez d’un filet d’huile d’olive. Enfournez en haut de votre four, faites cuire 20mn et baissez le four à 190°, faites cuire 40mn voir 1h jusqu’à ce que la peau soit croustillante.

Pendant la cuisson des pommes de terre, hachez un oignon et faites le revenir dans un filet d’huile d’olive. Lorsqu’il est fondant, ajoutez les lardons et faites les cuire. Réservez.

Lorsque les pommes de terre sont cuites, faites une croix dedans et éventrez-les. Disposez les lardons et l’oignon dessus, le fromage à raclette et laissez cuire jusqu’à ce que le fromage fonde.

Alors, vous en pensez quoi? C’est toujours sympa un peu de fromage à raclette, même sans l’appareil, non?

Je vous souhaite un joyeux mercredi, des bisous.

_dsc3560