Les légumes mentholés

Ocean – Boy Kiss Girl

Hello, hello

Un ouragan temporel s’est abattu sur moi, depuis une semaine et demi j’enchaine les jours sans vraiment comprendre quel jour on est ahah j’ai repris le travail et entre mes deux travails, les cours à distance et la préparation du concours je ne comprends plus grand chose au temps. J’ai quand même pris le temps de faire des jolies baguettes traditionnelles l’autre jour, de vraies baguettes alors que tous les autres jours j’ai fait des baguettes rapides, j’ai aussi tenté des palets bretons mais j’ai un gros problème, ils s’étalent toujours. J’ai beau les mettre au frais avant, mettre la pâte au frais et les couper au dernier moment, rien n’y fait et mes empreintes sont en plastique alors je ne peux pas les mettre au four. J’en appelle donc à vous: comment faites-vous tenir vos palets bretons?!

Sinon, pour cette recette, je ne peux que vous crier un grand ouiiiiii. Je l’adore, mais un truc de dingue! J’avais déjà fait une recette un peu similaire, une salade Greeny, mais j’ai pioché cette recette-ci dans le Jamie Oliver de juillet/août et son odeur, son petit goût mentholé me fait chavirer. Et elle est ultra simple. What else?

Pour 6, en accompagnement. 300g de petits pois, 200g d’haricots verts, 3 petits oignons nouveaux, 1 poivron vert, 450g de burrata (ou mozzarella), 100ml d’huile d’olive, menthe ciselée, 1 citron, sel et poivre.

Prep: 5mn — Cuisson: 3mn

Si vous utilisez des petits pois et des haricots verts en conserve, il vous suffit de les égoutter et les mettre dans un plat. Sinon, mettez-les dans une casserole d’eau bouillante salée pendant 3mn afin de les blanchir. Egouttez-les et passer-les à l’eau froide, ré-égouttez-les. Mettez-les dans un saladier ou un plat.

Emincez les petits oignons et le poivron puis ajoutez-les au saladier précédent. Saupoudrez de menthe (à votre goût!), ajoutez l’huile d’olive, salez et poivrez. Si vous servez de suite, pressez le citron et ajoutez le jus au saladier, sinon attendez le dernier moment pour ne pas décolorer les légumes. Coupez votre burrata en large morceaux et ne jetez surtout pas le jus, mettez le tout dans votre saladier ou votre plat.

Nous adorons ce plat et le mangeons généralement avec des côtelettes d’agneau. Je trouve ce plat très réconfortant, je ne sais pas vraiment pourquoi mais il m’amène un peu de soleil, de fraicheur avec la menthe… Et puis avec cet automne qui arrive très vite ici, ce plat est une douceur absolument nécessaire.

Et vous, prêts à vous préparer de bons petits plats tout doux?

A très vite, des bisous.

 

 

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

La pâte brisée de Julia Child

Super Powers – Cocoon

Hello, hello

Il y a quelques temps déjà je découvrais Julia Child, la grande Julia Child, celle qui a fait découvrir la cuisine française aux Etats-Unis et qui en a écrit un bien joli livre, Mastering The Art of French Cooking en 1961. Peu de temps après l’avoir découverte, j’ai découvert le film Julie & Julia et bien qu’énormément tenté par le défis de Julie, faire toutes les recettes du livre en une année, je ne peux pas me le permettre alors je fais une recette de temps en temps. Je vous ai déjà présenté une recette de Julia, le riz et ses champignons sautés à la Bordelaise, mais aujourd’hui c’est une recette vraiment basique, celle de la pâte brisée que je vous présente. J’ai pour habitude de faire une pâte brisée à la va-vite (comme ici) mais j’ai ouvert le livre l’autre jour, pour voir ce que Julia proposait et je peux vous dire que je ne ferai plus jamais ma recette d’avant, celle-ci à un goût de beurre, un gout ultra gourmand… Par-fait!

140g de farine, 110g de beurre, 1 pincée de sel, 45ml d’eau

Prép: 15mn — Repos: 1 h

Julia recommande de travailler la pâte rapidement, surtout s’il fait chaud afin que le beurre ne fonde pas trop.

Placez la farine, le sel et le beurre coupé en dés dans un saladier. Frottez tout cela ensemble entre vos doigts, un peu comme pour un crumble mais pas trop hein, il faut le faire rapidement.

Ajoutez l’eau et mélangez rapidement à l’aide d’une main, formez au fur et à mesure une boule. Pressez un peu la boule afin de former une pâte ferme.

Posez votre pâte sur le plan de travail fariné. Avec le talon d’une main (je suis pas sûre qu’on dise talon hein) mais pas avec la paume car elle est trop chaude, pressez la pâte au milieu et étirez-la un peu, comme si vous pétrissiez. Cela va permettre de mélanger une dernière fois le beurre et la farine.

Reformez une boule de pâte, saupoudrez de farine et entourez de papier cuisson puis mettez au réfrigérateur au moins 1 heure afin que la pâte soit plus ferme. Vous pouvez très bien la laisser toute une nuit et donc la préparer la veille. Elle se conserve 2 à 3 jours au réfrigérateur mais vous pouvez aussi la congeler quelques semaines. Mettez la toujours dans du papier cuisson et dans un sac de congélation.

Lorsque vous vous servez de la pâte, étalez-la le plus rapidement possible sinon elle sera trop difficile à manipuler. Pensez aussi à mettre de la farine sur votre plan de travail et sur votre pâte afin qu’elle n’accroche ni au plan ni au rouleau.

Je vous assure que cette pâte vaut le coup, si vous l’essayez vous l’adopterez.

A très vite, des bisous.

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

La tortilla

Shark in the water – V V Brown

Hello, hello

Aujourd’hui est un jour un peu spécial car c’est l’anniversaire du Barbu alors j’ai décidé de poster sa recette à lui, la tortilla. Ce n’est jamais moi qui la fait, c’est sa spécialité et j’aime beaucoup le voir s’agiter derrière le plan de travail avec ses patates :) Il la fait toujours à l’oeil, adaptant la recette par rapport à la grosseur des oeufs, des patates et du « j’ai la dalle » ou « oué, j’ai un peu faim » mais je vous donne ici la recette repère.

Pas mal d’huile d’olive, 6 moyennes patates, 1 oignon, 8 oeufs, sel et poivre.

Prep: 10/15mn — Cuisson: 15 mn + 15mn

Pelez et coupez les patates en dés mais n’allez pas jusqu’à mesurer, coupez-les grossièrement. Versez un centimètre d’huile dans la poêle et et laissez-la chauffer. Lorsqu’elle est chaude et sur feu fort, versez-y vos patates, recouvrez la poêle d’un couvercle.  A mi cuisson, versez l’oignon haché et laissez cuire jusqu’à ce que les patates soient fondantes. Egouttez les patates et l’oignon mais laissez un peu d’huile dans la poêle. Cassez les oeufs dans un saladier, battez-les versez-y les patates et l’oignon, assaisonnez. Remettez le tout dans la poêle et sur feu moyen. Lorsque vous voyez les bords cuits, retournez la presque-tortilla à l’aide d’une assiette afin de faire cuire l’autre côté. Laissez cuire l’autre côté environ 5mn, probablement moins. Voilà, votre cuisine sent bon et vous allez vous régaler :)

Le Barbu me fait dire que sa recette n’est pas vraiment mesurée en minutes, il fait ça au feeling et sans minuteur… Le talent vous voyez?

On espère que cette recette vous plait et on vous souhaite un joli week-end. Des bisous

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Tarte tatin de tomates confites et d’aubergines

Headlights – The Lighthouse

Hello, hello

Je vous postais mercredi une recette de tomates confites avec quelques idées afin de les mettre en valeurs et les manger, je vous propose de retrouver aujourd’hui la recette que j’ai concocté avec. Nous avions aussi des aubergines du jardin alors je me suis dit que mélanger les deux serait un délice et j’ai eu raison parce qu’avec cette recette, sans artifices, on sent bien le goût de l’aubergine et celui des tomates. Avant je pensais qu’une tarte tatin était un plat/dessert infaisable, et pourtant il suffit d’essayer pour se rendre compte qu’au final ce n’est pas compliqué pour un sous, celle-ci encore moins car vous n’avez même pas besoin de pâte feuilletée. En effet, elle se fait avec une pâte brisée et la seule chose un peu casse-pied à faire est de faire cuire les aubergines, si peu me diriez-vous? Eh bien oui! Oui oui…

1 pâte brisée, 3 aubergines et de l’huile d’olive, des quartiers de tomates confites, du basilic, sel et poivre.

Prep: 10mn — Cuisson: environ 15mn + 25mn

Lavez les aubergines et coupez-les en rondelles fines (environ 3mn d’épaisseur). Faites chauffer de l’huile d’olive dans une grand poêle et faites dorer les tranches d’aubergine. Elles doivent avoir une belle couleur dorée des deux côtés. Salez-les.

Pendant ce temps, placez vos quartiers de tomates confites au fond de votre moule. Ajoutez par dessus les tranches d’aubergine et tassez un peu. Recouvrez avec la pâte brisée, froncez sur les côtés puis mettez au réfrigérateur pendant 10mn, le temps que votre four préchauffe à 190°.

Enfournez pendant environ 25mn. Sortez du four et démoulez sur une assiette de présentation. Laissez reposer 5mn puis arrosez d’un filet d’huile d’olive et saupoudrez de basilic ciselé.

Alors, n’est-elle pas ultra simple cette tarte tatin? Je trouve que c’est une très belle façon de profiter des légumes d’été (du jardin ou non, tant qu’ils sont bons!). Nous l’avons mangé en plat principal avec une salade, ce qui nous a fait un petit repas végétarien et de temps en temps, c’est pas mal du tout, c’est très léger. J’espère que cette recette vous plait, à très vite

Des bisous

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Des petits pains au thym et à l’huile d’olive

Cheerleader (acoustic) – Matt Johnson

Hello, hello

Joyeux lundi! Oulala, que le temps passe vite, nous sommes déjà le 04 septembre, jour de rentrée officielle pour beaucoup de personnes à qui je souhaite bien du courage et pour ceux qui sont rentrés depuis un moment ou ceux qui ne sont pas partis, bon courage aussi. Je reprends toujours le blog en douceur et je me suis dit que pour de la douceur ces petits pains seraient parfaits. Il sont mignons tous ronds et leur mie est moelleuse comme un nuage. Lorsque j’ai vu la recette dans le magazine de Jamie Oliver de juin, j’ai de suite eu envie de les essayer et depuis je l’ai adopté… Je crois même que je ne vais pas tarder à en refaire car vous écrire la recette me donne envie de les croquer.

Pour 8 petits pains. 425g de farine (200 + 225), 7g de levure de boulanger sèche, 1 cuillère à café de thym et 8 petites branches, 10g de sel, de l’huile d’olive et un gros oeuf.

Prep: 3mn + 15mn + 15mn — Repos: 8h ou la nuit + 1h— Cuisson: 15mn

Mélangez 200g de farine avec la levure sèche et 250ml d’eau tiède. Couvrez avec du film plastique et placez au réfrigérateur pour la nuit ou au moins 8 heures.

Le lendemain, ajoutez les 225g de farine restant, la cuillère à café de thym, le sel et 3 cuillère à soupe d’huile. Mélangez à l’aide d’une cuillère en bois, une boule devrait se former. Farinez votre plan de travail et pétrissez votre pâte pendant 5 à 10mn jusqu’à ce qu’elle soit lisse et élastique, évitez d’ajouter trop de farine.

Divisez votre pâte en 8 petites boules de taille égale puis aplatissez-les en cercle. Ramenez les angles vers le centre et pincez-les ensemble. Tournez-les afin de reformez une petite boule lisse et lorsque c’est fait, retournez-les afin d’avoir les soudures du côté du papier cuisson. Je vous ai fait un petit gif, parce que je sens bien que je ne suis pas vraiment claire.

Laissez 6 cm d’espace entre eux lorsque vous les positionnez sur votre papier cuisson. Couvrez-les avec un torchon propre et laissez-les doubler de taille au moins 1 heure.

Préchauffez le four à 220 degrés. Fouettez l’oeuf avec une fourchette et badigeonnez-en les petits pains puis disposez une branche de thym dessus. Enfournez 15mn, jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Sortez-les du four et badigeonnez-les d’huile d’olive puis laissez-les refroidir.

Comme vous pouvez le voir, il faut un peu de patience pour obtenir ces jolis pains mais ils sont délicieux et l’odeur qui sort de votre four va vous ravir. Je pense même que je pourrais les refaire seulement pour l’odeur :)

Je vous souhaite une belle journée, une belle semaine et à très vite. Des bisous

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Gratin de gnocchis aux tomates et à la mozzarella

Canopée – Polo & Pan

Hello, hello

Mais oui, mais oui, me revoilà après presque un mois de vacance! Je n’ai quasiment pas vu le temps passer et en même temps, nous avons profiter de la France au maximum et même si nous n’en sommes pas encore partis, je reprends en main le blog en même temps que je reprends en main la cuisine et mon travail; vacances terminées! Et puis il faut dire que la rentrée approche, et je préfère me ré habituer petit à petit que brusquement; la douceur il n’y a que ça de vrai. D’ailleurs, mes gnocchis avec leur apparence mastoc sont en réalité d’une douceur absolue quand vous croquez dedans alors… On croque?

La recette avec laquelle je reviens est très très simple, je ne vous le cache pas mais je l’adore. Je vous ai publié deux recette de gnocchis déjà, des gnocchis très moelleux et des gnocchis plus consistants, à vous de voir ceux que vous préférez comme base et ensuite, place au gratin…

Pour deux personnes. 400g de gnocchis (si vous prenez ma recette de gnocchis, divisez-la en deux), 7 tomates de taille moyenne, 1 mozzarella, du thym, de l’huile d’olive, du sel et du poivre.

Préparation: 5/10mn — Cuisson: 10mn + 20/25mn

Portez à ébullition de l’eau salée dans une grande casserole. Faites-y cuire vos gnocchis, lorsqu’ils remontent à la surface ils sont cuits alors surveillez-les. Pendant ce temps-là, lavez les tomates et coupez-les en morceaux.

Préchauffez le four à 180°.

Versez vos gnocchis dans un plat (à gratin ou à tarte, à votre guise), répartissez les tomates dessus et mélangez. Coupez la mozzarella en lamelles et déposez-la sur votre plat. Arrosez d’huile d’olive, salez, poivrez et saupoudrez de thym.

Enfournez 20 à 25mn.

Alors, ça vous dit ou pas ce petit gratin? J’ai pioché la recette chez Chefnini, un blog que j’adore et où je vais parfois fouiner pour trouver de l’inspiration.

Je vous souhaite une jolie semaine, et puisque la rentrée se fait en douceur je ne vous retrouve que vendredi mais pour une recette ultra gourmande. Des bisous

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Bagel burger

Mermaid – Skott

Hello, hello

Je vous postais mercredi une recette de pains bagel que j’a-dore, je vous propose aujourd’hui une idée pour les garnir. Comme je vous le disais, les bagels sont souvent garnis plus sainement que les burgers et les plus connus sont composés de fromage à tartiner (type Philadelphia) + saumon + aneth et jus de citron + un peu de salade. Vous avez aussi le traditionnel crudités et celui à l’avocat. Tout ça est très sain (plus ou moins), mais aujourd’hui je vous propose un bagel façon burger.

Ben oué. On a la follie ou on l’a pas.

Par bagel. 1 tranche de fromage au choix (mozzarella pour nous), un steak, 2 tranches de bacon, une grosse feuille de salade et votre sauce préférée.

Pour accompagner. Des pommes de terre en dés, revenues dans du beurre, salées et poivrées.

Faites cuire vos steaks et le bacon. Pour la sauce, soit vous la faites vous même ou bien vous l’achetez, j’ai choisi de la mayonnaise au vinaigre balsamique et je l’ai faite un peu plus liquide.

A l’assemblage! Pain — un peu de sauce — tranche de fromage — steak haché — bacon — salade — un peu de sauce — château du pain. Et voilà!

Je vous avoue que c’était la recette hyper simple du vendredi mais que voulez-vous, les vacances pointent le bout de leur nez, tout le monde est plus ou moins occupé à profiter alors… On fait en simplicité, sans oublier de se régaler et c’est parfait :).

Je vous souhaite un beau week-end, des bisous.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

De bons bagels

Sedated – Hozier

Hello, hello

Comme vous avez pu le voir, la recette de lundi est passée à la trape; je ne peux même pas l’expliquer, je travaille encore sur le comment du pourquoi des failles spatio-temporelles, je ne les comprends absolument pas. Toujours est-il que je reviens avec une recette aujourd’hui et tout en l’écrivant je me dis que c’est une bonne idée de l’avoir ressorti parce que je pense la faire samedi soir. Nous partons dimanche matin pour la France et je vais prévoir de quoi manger car nous avons pas moins de 14h30 de trajet en voiture, le Barbu étant le seul à conduire, il lui faudra des forces! Nous faisons un arrêt dodo à Tours le dimanche soir alors je pense bien faire ses bagels pour le dimanche midi. Maintenant que j’y pense, c’est une très très bonne idée! Vous allez voir, ils sont très simple à faire et c’est assez drôle à faire car ce n’est pas la même cuisson que du pain et je trouve ça assez chouette (comme d’hab, hein, la chimie = magie pour moi) de voir la pâte gonfler. Lorsque j’ai vu cette recette je ne la cherchais pas mais Dorian explique si bien les choses que même si vous n’avez pas prévu de manger ça, vous essayez parce que ben parce que ça à l’air sympa. Dorian donne la recette au robot mais je ne le récupère que dans une semaine (je suis joie) alors je l’ai faite à la main (je suis joie bis).

Pour 6 bagels. 400g de farine T65, 5g de levure de boulanger déshydratée, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, 2 cuillère à soupe de fleur de sel, 20cl d’eau tiède, 1 jaune d’oeuf et des graines ou des herbes si ça vous chante. Il vous faudra aussi une casserole d’eau avec 1 cuillère à soupe de sel pour les pocher.

Prép: 15mn — Repos: 1h — Cuisson: 1mn + 15mn

Versez la farine avec la levure, l’huile et le sel dans un saladier. Mélangez à l’aide d’une cuillère en bois et lorsqu’une pâte non collante se forme, mettez-y vos mains. Pétrissez avec douceur pendant 10mn. Vous devez obtenir une pâte bien élastique, non collante.

Pesez la pâte obtenue et divisez-la en 6. Roulez les morceaux afin d’obtenir 6 jolies boules, placez la soudure/les plis dessous.

Vient le moment de former le bagel. Il y a plusieurs solutions; soit vous aplatissez très légèrement les boules avec la paume de la main et avec un verre à shooter vous faites un trou au centre (la technique de Dorian) soit vous faites un trou avec deux de vos doigts au milieu et en tournant le bagel sur lui-même vous élargissez ce même trou (ma technique). J’ai choisi cette technique parce que je la trouve tout aussi simple et que de cette façon je ne me retrouve pas avec des centres de bagels à utiliser pour autre chose. Mes trous sont probablement moins précis que s’ils étaient fait avec un verre mais moi, ça me va, puis si on s’applique, ça passe très bien.

Laissez les bagels reposer 30mn. Vérifiez qu’ils ne se sont pas refermés, s’ils se sont refermés, re élargissez-les en les faisant tourner sur eux-mêmest. Laissez reposer encore 30mn.

Au bout de cette heure de pousse, faites chauffer de l’eau dans une casserole avec du sel. Préchauffez aussi votre four sur 220°.

Prenez délicatement un bagel et plongez-le dans la casserole d’eau frémissante. Laissez 30 secondes puis retournez le bagel et laissez de nouveau 30 secondes. Récupérez le bagel à l’aide d’une écumoire, laissez-le s’égoutter sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Faites de même avec les 5 autres bagels.

Dans un petit bol mélangez un jaune d’oeuf avec une cuillère à soupe d’eau et badigeonnez les bagels de ce mélange. Si vous le désirez vous pouvez les saupoudrez de graines (sésame, pavot etc), d’herbes (thym par exemple) ou de fleur de sel.

Baissez votre four à 200° et enfournez les bagels pour environ 15mn, surveillez la cuisson. Ils doivent être dorés. Laissez-les refroidir un peu sur la grille avant de les trancher pour les garnir, on va pas se bruler quand même!

Et voilà! Vous avez de beaux bagels, c’est pas si compliqué hein? Et puis ça change des burgers, c’est sympa aussi. Vous pouvez simplement les garnir de crudités, ou de fromage à tartiner + saumon + un peu de salade + aneth, ou bien attendre la recette de vendredi qui, je vous l’avoue, ne sera pas forcément légère mais tout de même gourmande.

Des bisous

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

La baguette plus traditionnelle

Golden – Brandon Beal & Lukas Graham

Hello, hello

On est vendredi et c’est plutôt chouette, non? En plus, pour vous en France ce jour est férié pour cause de fête nationale et généralement nous allons voir un feu d’artifice, cette année nous sommes loin et pas de feu d’artifice en vue mais je fête ça avec une recette typiquement française. Cela fait quelques articles que je vous présente des recettes typiquement françaises, vivre ici m’a poussé à y penser plus et à m’y attarder; je vous ai présenté la pâte levée feuilletée grâce à laquelle j’ai fait des croissants, puis des chocolatines aujourd’hui je m’attaque à la baguette. Il y a déjà une recette de baguette  simplifiée sur le blog que j’apprécie énormément parce qu’elle est ultra rapide, mais la recette que je vous présente est plus traditionnelle, plus patiente. Depuis que je l’ai essayé, j’alterne avec ma recette de baguette rapide, suivant le temps que mes petites mains ont devant elles.

Pour deux baguettes. 390g de farine T65, 240ml d’eau tiède, 7g de sel, 2,5g de levure sèche.

Prep: 15mn + 5 mn— Repos: 30mn + 2 heures — Cuisson: 20 à 25mn

Mettez la farine dans un saladier puis creusez un puits au milieu. Déposez le sel sur un côté, la levure sur le côté opposé. Versez l’eau tiède dans le puits. Mélangez avec une cuillère en bois en commençant par le puits et en incorporant en premier la levure. Lorsque se forme une boule, vous pouvez pétrir à la main. Pétrissez pendant 10mn. Ne désespérez pas, le pétrissage est bon pour vos baguettes et pour vos muscles alors voyez le côté positif.

Divisez la pâte en deux pâtons égaux. Farinez légèrement votre plan de travail. Prenez un des pâton, retournez-le de façon à ce que le côté lisse soit sur le plan de travail. Aplatissez-le pour lui donner une forme rectangulaire. Prenez le second pâton et faites de même. Couvrez d’un torchon, laissez à température ambiante et patientez 30mn.

Façonnez les pâtons en forme de baguette. Pliez le premier en trois dans la longueur et roulez vos pâtons de sorte à ce que le pli créé au milieu se retrouve à l’intérieur, soudez. Superposez vos mains au milieu de la baguette et allongez-la en roulant avec vos deux mains vers l’extérieur. Continuez à allonger pour ajuster la longueur. Faites de même avec le second pâton.

Déposez vos presque baguettes sur une feuille de cuisson, soudure en dessous et recouvrez-les d’un torchon pour éviter que la pâte croûte. Laissez la pâte pousser pendant 2 heures dans un endroit chaud (idéalement 25°, si vous ne pouvez pas, laissez pousser plus longtemps). La pâte est poussée quand une légère empreinte de doigt ne laisse plus de trace.

Préchauffez le four à 250° (chaleur traditionnelle) avec une plaque et un bol d’eau. Déposez la feuille de cuisson avec vos baguettes sur la plaque chaude. Lamez les baguettes en donnant 3 coups de lame en diagonale ou un coup net et continu sur toute la longueur des pâtons. Si vous n’avez pas de super lame, je vous recommande de prendre un couteau sans dents qui coupe très bien, c’est ce que je fais :).

Asperger la sole du four d’eau, conservez le bol d’eau dans le four et enfournez 20 à 25mn. Surveillez la cuisson, ces petites choses se sur-cuisent assez vite…

Et voilà! Que vous soyez en France ou ailleurs, vous avez de bonnes baguettes faites maison! Je vous avoue qu’habitant à l’étranger c’est réconfortant une bonne baguette ahah. Je vous souhaite une belle journée, et profitez du feux d’artifice pour nous si vous y aller :) Des bisous

 

Boeuf sandwich

King and Cross – Asgeir

Hello, hello

Ah, de la cuisine à nouveau! Après notre petite balade de la semaine dernière dans le Pembrokeshire, on se régale les papilles avec un petit sandwich rapide et plus original que notre bon jambon-beurre. J’ai trouvé cette recette dans le Jamie magazine de juin et je me suis de suite dit que c’était une bonne idée. Je l’ai tout de même twisté avec du pain baguette maison et de la laitue au lieu du cresson et voilà! C’est un sandwich ultra bon mais qui demande un peu de préparation car il y a une sauce hollandaise, si vous l’achetez déjà préparée, eh bien il est très simple et vous aurez à manger en un rien de temps.

Pour 4. Les sandwiches: 4 faux-filets ou entrecôtes de 175g, 4 pains ronds/carrés, 1 oignon rouge haché finement, de la laitue. La sauce hollandaise: 250g de beurre doux, 3 jaunes d’oeufs, 1 cuillère à soupe de jus de citron et un peu plus pour la fin.

Préparation: 15mn — Cuisson: 10 + 15mn — Repos: 10mn

Commencez par faire la sauce hollandaise. Dans une casserole, faites fondre le beurre et retirez du feu lorsqu’il est tout juste fondu. Mettez les jaunes d’oeufs dans une autre casserole avec le jus de citron et une cuillère à soupe d’eau et mélangez au fouet quelques minutes afin d’obtenir un mélange mousseux et pâle. Mettez cette casserole sur un feu moyen-doux et continuez de mélanger au fouet, prenez soin de bien racler les côtés aussi pour ne pas surcuire les oeufs. Modérez la température en enlevant votre casserole du feu de temps en temps et en la remettant. Les oeufs vont devenir mousseux puis s’épaissir. Lorsque vous pouvez voir le fond de la casserole à travers les marques du fouet et que vos oeufs sont épais et lisses alors c’est prêt! Ajoutez très lentement et graduellement le beurre tiède, tout en mélangeant au fouet. Au fur et à mesure que se forme l’émulsion, vous pouvez l’ajouter plus vite mais pensez à bien mélanger pour que le beurre soit complètement incorporé. Ajoutez un peu de jus de citron et assaisonnez à votre goût.

Placez une poêle sur feu moyen-fort, assaisonnez vos faux-filets ou entrecôtes et placez dans votre poêle. Vous en avez pour à peu près 6 à 7 minutes de chaque côté. Sortez du feu et laissez reposer 10mn.

Pendant ces 10mn, passez vos petits pains tranchés en 2 au grill, surveillez-les bien pour ne pas qu’ils brulent.

Composez vos sandwiches. Le pain, 1 bonne cuillère à soupe de sauce hollandaise, la viande, un peu de laitue, un peu d’oignon rouge, encore un peu de sauce si ça vous dit et le chapeau du pain. Voilà!

Ces petits sandwiches sont excellents tièdes, tout juste fait. Nous ne les avons pas testé froids donc je ne peux pas vous dire mais vous pouvez essayer. J’ai regardé si la sauce se conservait mais les réponses semblent dire que pas vraiment, ou très peu de temps sous un film plastique alors si vous en reste, il est peut-être préférable de la congeler. J’espère que cette recette vous plait, je vous souhaite une belle journée, un bon appétit.

Des bisous

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer