Swansea, la mer en ville

Romeo and Juliet – Dire Strait

Hello, hello

En ce joli lundi je voulais vous amener en balade; j’ai hésité entre un petit village gallois et un bord de mer gallois en ville. Je me suis laissé guider par les températures extérieures et j’ai décidé que pour aujourd’hui ce serait la mer en ville = Swansea! Swansea est une ville très connue du Pays de Galles, elle est d’ailleurs la seconde plus grande du pays et porte un joli petit nom en gallois « Abertawe ». Nous nous sommes laissé tenter par Swansea un dimanche où il faisait très beau, avons réservé les billets de train au réveil, nous nous sommes préparés et en moins d’une heure, pour un peu moins de £10 aller-retour nous y étions. Arrivés à la gare de Swansea nous avons pris un plan et regardé ce que l’on pouvait faire, les distances avaient l’air énormes mais en réalité ce n’est vraiment pas grand, nous avons tout fait à pieds et facilement.

Je vous amène avec nous.

En bonne ville galloise, Swansea possède son château. Bon, il est en ruine, certes, mais il est là! A l’origine (en 1107) le château était en bois, magnifique idée du Norman Henry de Beaumont alors Lord de Gower. Au fil des années/marriages/alliances, les Normans ont un peu pris la confiance et ont décidé de construire un château plus solide, en pierre, vers 1290. On ne peut rien voir du château originel (c’est un parking maintenant) et il ne reste que ça du pauvre petit château des Lords de Gower. C’est triste mais la ville fait un effort pour le préserver désormais.

Swansea a de très jolies façades anciennes, certaines ressemblent aux normandes et d’autres ont un style chic, très arcachonnais (si par hasard vous connaissez Arcachon, en Gironde) et elles se mélangent avec les sculptures et bâtiments plus modernes. Le Grand Theatre m’a immédiatement fait penser à Arcachon, il a été ouvert en 1897 et jusqu’en 1930 il a accueilli les plus grands noms puis a été incroyablement négligé jusque dans les années 70. Il se refait une beauté petit à petit, la ville l’a racheté et y a investi enfin l’argent qu’il mérite. Il y a pas mal de bâtiments et endroits délaissés ici, ça me rend dingue, les vieilles villes/bâtiments ont tellement de caractère, d’histoire et d’intérêt que les voir fermés ou négligé m’agace mais ce n’est pas le sujet ^^.

Nous avons fait un petit tour en ville, mais notre but ultime était de finir là où l’horizon se confond.

La plage. Eh oui, quel est le besoin inconditionnel de deux sud-ouestistes (ça n’existe pas, si?) lorsqu’il fait beau? Aller à la plage, respirer la plage, écouter la plage, voir la plage.

Nous sommes habitués aux plages « sauvages » et nous étions ravis lorsque nous avions été à Harlech dans le nord car nous avions retrouvé ce côté dune, sable fin et très nature. Swansea est différente, vous êtes sur la plage mais extrêmement près de la ville, vous pouvez d’ailleurs même voir le bâtiment de la mairie très… brique moderniste des années 60, des bâtiments plus modernes comme l’hôtel Marriott et ses 20 et quelques étages et la route est (je trouve) très proche, assez pour entendre les klaxons. C’est autre chose! Néanmoins, nous avons adoré nous y balader et toucher l’eau qui était encore très froide; ça reste la plage et ça fait du bien!

Après la plage nous nous sommes dirigés vers La Marina et là, bon, ces couleurs! Vous avez vu ces couleurs? Olala, ce beau bleu, les bateaux et en fond les montagnes! Superbe. Les docks de La Marina ont l’air en plein chamboulement, le quartier a l’air de prendre un nouveau souffle et ne ressemble pas du tout à un vieux port malfamé notamment grâce à Pump House, le pub remis au goût du jour et vraiment top, la vue en plus y est superbe. On pourrait facilement y passer une partie de l’aprem à flâner!

Les musées et galeries d’art se trouve d’ailleurs de ce côté, avec le théâtre Dylan Thomas. Eh oui, Swansea est la ville de Dylan Thomas, il y a d’ailleurs une très jolie statue de l’écrivain et poète. Et puis il y a ces jolies maisons colorées, comme ça, au milieu de bâtiments pourtant banals. C’est un truc ici, les maisons colorées; il y en a partout et c’est un vrai plaisir pour les yeux, je trouve que ça égaye de suite un paysage un peu boudeur ou qui se couche et ça illumine encore plus ceux qui sont déjà très beaux.

Après ce petit tour les magasins étaient fermés, il n’y avait pas grand chose à faire mais nous ne voulions pas déjà prendre le train et rentrer alors nous sommes retourner à la plage pour admirer le coucher du soleil. Ces photos ont été prise en avril et le soleil se couchait encore tôt, nous en avons profité. La mer se retirait, les mouettes se posaient et nous, nous regardions tout ça. C’est beau quand même, ça ne donne pas envie de partir, hein? J’espère que vous avez apprécié la balade vous aussi. Swansea était différente, mais était belle et bleue.

Des bisous

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

En balade à Barry Island

Just Breathe – Pearl Jam

Hello, hello,

Je suis contente de vous retrouver aujourd’hui pour une petite balade! Le mois de mai est déjà quasiment terminé, mon travail ici aussi et je ne vous ai pourtant toujours pas amené dans la ville où je travaille. Je crois que Barry est tellement dans mon habitude que j’en profite mais comme quelque chose d’acquis; par exemple, lorsque nous nous baladons sur des plages, je ramène des petits bocaux de sable, eh bien je suis allée plein de fois à Barry Island mais je n’ai toujours pas ramené mon petit bocal de là-bas. Je sais très bien qu’on ne va pas passez notre vie à côté de Barry Island mais je la considère comme mienne. J’ai décidé d’y remédier un peu en la partageant avec vous, allons-y.

Ce jour-là il ne faisait pas très beau, mais Barry Island je l’aime quand il pleut, quand il fait moche et quand il fait beau. Le ciel a beau être blanc, gris ou bleu, la vue et les jolies cabanes ressortent toujours quand même.

Barry Island est une petite partie de Barry. A seulement 30mn de Cardiff vous pouvez profiter de la plage, une étendue de plage vraiment top et avec ce petit air britannique charmant. La plage ne ressemble ni à ma Dune ni à nos plages basque mais je lui trouve un petit côté mystérieux et particulièrement avec ce temps-là. Au coucher du soleil, elle est magnifique!

Et justement, quand je vous parlais de ce petit côté britannique voici la grande roue. La grande roue qui trône fièrement avec son drapeau gallois au centre et qui fait partie du « pleasure park ». Il y a aussi les panneaux en anglais et en gallois (oui, il indique les toilettes, c’pas très chic mais c’est utile) que je trouve très beaux. A n’importe quelle heure nous y avons trouvé des gens qui promenaient et jouaient avec leurs chiens, des enfants qui couraient, qui escaladaient le mur d’escalade près des cabanes… La vie quoi.

La lumière y change en si peu de temps, c’est magique. Et puis à Barry Island il y a aussi le fish & chips. Of course! Nous allons tout le temps au même, chez O’Sheas et on se fait péter le bide mais c’est tellement bon! Alors, oui, c’est gras, c’est sûr et même le format small j’ai du mal à le finir mais bon, vous êtes au Pays de Galles, face à la mer, avec un fish and chips et là vous vous dites « punaise, il faut peu de choses pour être heureux quand même »! O’Sheas est le premier fish and chips que nous avons mangé ici, le premier endroit où nous avons mangé ici d’ailleurs puisque nous y sommes allés dès le premier jour.

Je vais vous dire quelle est la chose à faire: se garer en haut de Barry Island, et marcher le long de la plage pour manger chez O’Sheas. Pour digérer, faire une petite balade sur cette belle falaise qui domine la plage avec ce qui semble être une ancienne maison en ruine, aller tout au bout, il y a un banc. Admirer. Respirer. Fermer les yeux et écouter la mer, les mouettes, les enfants et les gens heureux. Puis repartir et s’amuser avec les écureuils sur le chemin. Ils sont adorables, ils viennent sans crainte en espérant une gourmandise, ils regardent les gens passer.

Alors, ça vous dit Barry Island? Je pense vraiment que c’est un endroit à aller voir si vous êtes de passage à Cardiff, au moins pour O’Sheas et les écureuils! Je vais tanner le Barbu pour y retourner; prendre le bocal de sable pour excuse et le fish and chips pour le corrompre.

A très vite, des bisous.

 

Le château de Caerphilly

Castle On The Hill – Ed Sheeran

_DSC3239

Hello, hello

Je vous retrouve pour une petite balade aujourd’hui, à laquelle la chanson d’Ed Sheeran colle parfaitement, je vous amène voir un petit château sur une petite colline. Lorsque vous habitez ou êtes à Cardiff, il est très facile de se retrouver au vert en très peu de temps et nous adorons ça, il y a beaucoup de choses à voir, de randonnées à faire et de châteaux à visiter. Caerphilly est à moins de 30 minutes de Cardiff en voiture, 45 minutes en transports en commun; je vous présente aujourd’hui son château.

Les photos ont été prise le même jour et comme vous pouvez le voir, la météo change rapidement ici. Vous pourrez voir du ciel gris sur certaines photos et un soleil éclatant sur d’autres, la magie du Pays de Galles.

Les châteaux peuvent paraitre anodins comme ça, et pas réellement intéressants au premier abord mais attendez de monter sur les murailles, les tours et là, vous comprendrez pourquoi je les aime autant! Ca vaut le coup :)

Le château est considéré comme étant le second plus grand de Grande Bretagne, il faut bien sûr compter les lacs artificiels qui l’entourent et paf, vous voilà avec une petite propriété d’environ 30 hectares. Il a été construit entre 1268 et 1290 par Gilbert de Clare, un monsieur qui avait décidé qu’il allait conquérir le comté de Glamorgan en se battant avec les gallois des alentours. Plutôt sympa ce bonhomme. Le château a d’ailleurs pris feu en 1270 mais il a persisté!

Je ne vais pas vous raconter toute l’histoire du château, qui est par ailleurs très interessante mais je vous laisse faire les petits curieux et regarder par vous même sur Internet, il y a certains sites anglais qui en parlent très bien, il doit y en avoir en français (Wikipedia a une page en tout cas).

Je ne sais pas comment c’est possible mais à chaque fois que je me promène dans ces châteaux, quelque chose de magique se passe; la vue est époustoufflante, la lumière y est fantastique, l’air y est frais, je ferme les yeux et me plais à remonter les siècles. C’est probablement pour cela que j’ai pris une ouverture de porte dans la tête d’ailleurs. Faites attention, regardez où sont vos pieds et votre tête, il se peut que vous ne passiez pas sans vous baisser et croyez moi, les ouvertures de porte en brique ça fait très, très, très mal. Et une bosse. Et elles attaquent un peu la dignité aussi.

Comme dans beaucoup de château, un petit fantôme hante ce château. Gilbert était mariée à une belle femme, Princesse Alice d’Angoulême mais la pauvre dame éprouva vite de la rancune contre son belliqueux de mari. Un jour Gruffudd the Fair, Prince de Brithdir, vient au château et tombe sous le charme, ils tombent d’ailleurs très vite amoureux, amants. Gruffudd se confie à un moine, le moine le balance à Gilbert et je vous laisse imaginer la colère de celui-ci! Il renvoie sa femme en France et part à la recherche de Gruffudd, je vous laisse deviner ce qui l’attend. Entre temps, Gruffudd qui n’a pas apprécié se faire balancer, décide de trouver le moine et le pendre à un arbre qui s’appelle désormais « Monk’s Vale », en souvenirs. Il a fini sa petite vengeance quand arrive Gilbert et l’amant se retrouve assez rapidement ballant à un noeud coulant. Bien heureux de sa revanche, Gilbert envoie un messager en France pour apporter la nouvelle à Alice et elle tombe raide morte. Depuis, « La Dame en Vert » hante le château, le vert de sa robe tissée représente l’envie de son mari, elle attend solitairement et en silence d’être réunie avec son amant.

Et la petite particularité du château de Caerphilly vient aussi de sa tour penchée, aussi penchée que la Tour de Pise! Ah oui, ils y tiennent, il y a même eu des discutions pour la voir entrer dans le Guinness book des records, pas moins. Le château a joué un petit rôle pendant la Guerre Civile et la tour sud-est, comme vous pouvez le voir, a été un peu endommagé. Comme vous pouvez le voir, un homme semble tenir la tour et l’empêcher de s’effondrer. C’est une sculpture de J. Merrill qui date de 2013, l’homme est le Marquis de Bute; grâce à sa richesse et sa ténacité, le château n’est pas tombé en ruine. Il a prit à son compte l’entretien du château et ses rénovations qui ont duré jusqu’en 1950, date à laquelle il a été transmis à l’état.

L’entrée du château coûte £7.95 pour les adultes, £5.20 pour les seniors/étudiants/-16 ans, elle est gratuite pour les handicapés et accompagnants ainsi que les enfants de – 5 ans. Pour m’aider à faire cet article j’ai consulté une page de BBC et une de Great Castles.

J’espère que la balade vous a plu, avez-vous envie de visiter le Pays de Galles maintenant? Vous pouvez retrouver tous les articles sur ce beau pays ici et l’article en anglais ici.

Des bisous

Harlech, balade en bord de mer d’Irlande

Drive – Incubus

Hello, hello

Habitant à Cardiff nous avons la mer pas très loin, le Canal de Bristol plus exactement, mais les plages étendues nous manquent beaucoup alors après Caernarfon et Snowdonia National Park nous avons décidé d’aller dans un endroit où l’on pouvait trouver un château et la mer. Le Pays de Galles est le pays des châteaux, c’est l’endroit où il y en a le plus par miles carré avec un château pour 7500 habitants donc de ce côté là pas de soucis, il nous fallait juste trouver un petit endroit en bord de mer et hop nous sommes tombés sur Harlech qui possède un château très célèbre.

Encore une fois, les montagnes ne sont pas bien loin comme vous pouvez le voir sur les photos, et c’est une des choses que j’adore ici. Vous prenez un peu d’altitude grâce aux tours des châteaux et vous vous retrouvez face à une nature magnifique et diverse.

Le château est en bon état et lorsque nous y sommes allés il y avait un dragon qui crachait « du feu ». Enfin, il y avait est correct car ils étaient en train de l’enlever je n’ai donc pu voir que sa petite pâte, la tête était déjà repartie et je l’ai seulement entendu cracher du feu, je n’ai pas eu la joie de le voir (et j’ai bien râlé !).

Truc de foufou, vous pouvez vous balader là où les gardes se baladaient et ça fait plutôt peur car les murs de sont pas hauts et vous, vous êtes bien en hauteur ! Ne regardez pas en bas… Regardez au loin, admirez le château et prenez un bon bol d’air frais (c’est le nord, à la Toussaint – et bien souvent -, les 20° sont très loin !).

Nous avons décidé de terminer notre balade à Harlech par un petit tour à la plage, nous pensions voir des plages come à Barry et là, surprise, une sorte de dune. Ma Dune du Pilat me manque et voir une petite dune de sable m’a mis du baume au cœur (il en faut peu vous dites ?). Une dune avec des herbes et des fleurs sauvages, quelques petites vagues, les montagnes au loin et une eau glacée. What else ?

Avant de partir j’ai ramassé du sable, que j’ai mis dans un bocal en verre. Le bocal dans la voiture, nous sommes parti direction Bala, notre dernier arrêt avant Birmingham pour la nuit et la France le lendemain. Je vous disais l’autre jour que les légendes et les jolies histoires sont une des raisons pour lesquelles nous avons choisi le Pays de Galles et en voilà une petite. A Bala se trouve un grand lac, mais pourquoi faire un détour jusqu’à Bala après tous les magnifiques lacs que nous avons vu à Snowdonia ? Eh bien parce que dans ce lac là se trouve Teggie, un grand crocodile/petit dinosaures qui a été aperçu par des locaux… Eh oui, le Pays de Galles a sa Nessie ! Bon, nous avons bien cherché mais nous ne l’avons pas vu, une autre fois peut-être ? Ne me dites pas qu’elles n’existent pas, pourquoi n’existeraient-elles pas ?

Et voilà, notre road-trip de 2 jours au Pays de Galles est terminé, vous pouvez retrouver les articles ici. J’espère que ça vous a plu, que vous avez voyagé avec nous et que le Pays de Galles s’immisce dans votre « to do liste de voyage ».

Le prochain article sera un article gourmand, tout gourmand, et en attendant, je vous fais des bisous.

Snowdonia, la beauté pure dans le nord du Pays de Galles

Where Do You Run – The Scores

Llanberis

Hello, hello

Après l’article pratique puis la balade de Caernarfon il est temps pour moi de vous montrer un peu de Snowdonia National Park. Ce parc est connu au Pays de Galles car il y abrite le mont Snowdon qui culmine à 1085 mètres mais il y a beaucoup à voir dans cette étendue de 35 miles d’est en ouest et 50 miles du nord au sud. En allant dans les terres plus profondes du pays nous nous attendions à voir des moutons et nous n’avons pas été déçus (3/4 du parc sont privés, utilisés pour élever des moutons et du bétail), nous avons même croisé une pie tranquillement posée sur le dos d’un mouton qui la baladait.

Llanberis
Llanberis
Près de Llyn Peris

Nous n’avions pas beaucoup de temps alors nous nous sommes basé sur le super « tour de Snowdon » proposé dans le Lonely Planet. Nous avons commencé par Llanberis (photos 1, 2, 3) depuis lequel vous pouvez voir le château Dolbadarn, (qui a inspiré une célèbre peinture d’un de mes peintre favoris, Turner !) construit avant 1230 par les Princes de Gwynedd, nous nous sommes arrêtés près de Llyn Peris (photo 4), puis près du mont Snowdon (photo 5). Nous avons continué à rouler, et après la pente à 20% nous sommes arrivés à Pen-Y-Pass où la lumière change vraiment toutes les 1me0 secondes (photos 6, 7, 8, 9 et couverture). Vous trouverez là-bas l’hôtel Pen-y-Gwryd qui a servi de base d’entrainement pour les conquérants du mont Everest en 1953. Nous avons repris la route, quasiment seuls et privilégiés de pouvoir observer tout cela (photo 10), nous nous sommes pas mal arrêtés pour juste prendre l’air, observer et se rappeler que l’on est tout petit face à tout cela, ces grandes montagnes (photo 11, 12), avant de prendre la direction de Dinas Emrys (photos 13, 14).

Près du mont Snowdon

Nous y sommes allés à la Toussaint et je n’avais jamais vu d’endroits couleur Eliott (notre chat), les herbes étaient rousses, le ciel était blanc. C’était juste magique, nous sommes tombés amoureux de Caernarfon puis Snowdonia est arrivé et nous sommes tombés amoureux de Snowdonia aussi. C’est le genre d’endroit où vous avez envie de louer une petite maison, allumer un feu de bois, déguster un bon plat avec ceux qui comptent et lire un bon bouquin avec un thé. Pa-ra-dis. Oh, et aller courir là-bas ? J’en rêve ! S’il vous plaît, ramenez-y moi, maintenant !

Pen-Y-Pass
Pen-Y-Pass
Pen-Y-Pass
Pen-Y-Pass

En gallois Snowdonia veut dire région montagneuse, montagnes et Snowdon veut dire Grande Tombe. Mais pourquoi donc ? Eh bien parce que selon la légende, le Roi Arthur y aurait tué un géant nommé Rita Gawr et il serait enterré sur le sommet… Les légendes et belles histoires sont aussi une des raisons pour lesquelles nous voulions visiter le nord :

– il y a Dinas Emrys, la légendaire maison du Dragon Rouge. D’après la légende, le Roi Vortigern, beau-fils du dernier chef romain Magnus Maximus a voulu construire un château sur cette colline mais il ne cessait de s’effondrer jusqu’au jour où le jeune sorcier Merlin (appelé Myrddin Emrys) libera deux dragons dans une caverne sous la colline. Un des dragons était blanc, il représentait les Saxons (les ancêtres germaniques des anglais) et l’autre était rouge, il représentait les Britanniques. Selon sa prophétie, les dragons se battront jusqu’à ce que le dragon rouge triomphe et les deux dragons se battent depuis…

– il y a Beddgelert, le charmant petit village au nom triste. En gallois Beddgelert veut dire « la tombe de Gelert » et l’histoire est très touchante mais très triste. Au 13ème siècle, Llywelyn le Grand, Prince de Gwynedd part à la chasse sans Gelert « le fidèle chien de chasse » qui était bizarrement absent. Lorsqu’il revient, il trouve le chien qui arrive vers lui fièrement mais plein de sang, le Prince s’inquiète et court dans la chambre de son fils mais trouve le lit vide, les draps tachés de sang… Llywelyn plante son épée dans le flanc de Gelert, pensant qu’il a tué son fils ; le hurlement du chien entraîne les pleures d’un enfant. Le Prince retrouve son enfant sain et sauf à côté du corps d’un loup que Gelert avait tué. Il fut alors pris de remords et, paraît-il, n’a plus jamais souri.

– et il y en a bien d’autres que je vous conterai plus tard…

Nous nous sommes donc baladé autour de Snowdon, dans l’espoir de croiser quelques dragons, quelques moutons et de jolies montagnes. Nous nous attendions à voir du vert, quelques lacs, quelques gens mais la réalité à tout dépassé. Je veux dire, regarder ces photos, cet endroit est juste naturel, il n’y a que la nature qui compte.

Près de Dinas Emrys
Près de Dinas Emrys

J’espère que ça vous a plu de vous balader avec nous dans les montagnes de Snowdonia, écrire l’article m’a donné très envie d’y retourner! Je vous laisse avec le charmant village de Beddgelert et petit teaser pour le prochain article gallois: il sentira l’air marin… Je vous fais des bisous, à très vite.

 

Caernarfon, au nord du Pays de Galles

Crazy in Love – Oh Wonder

_dsc2946

Hello, hello

Je ne pourrais jamais oublier Caernarfon. J’en suis tombée amoureuse. Nous avons choisi Caernarfon comme premier arrêt après avoir vu un article de journal sur l’installation des artiste/designer Paul Cummins et Tom Piper commémorant le 11 novembre. Ici les commémorations sont différentes de la France, pas de jours fériés, et pourtant les gens semblent plus réceptifs à ce qu’ils commémorent. Ils s’arrêtent de bouger et de parler pendant 2mn à 11h00 le 11 novembre, font des minutes de silence et de trompette pour les matchs, installent des coquelicots (=poppies) partout, les portent en pins… Ils font comme ça. Cette année l’installation était à Caernarfon et nous voulions voir tous ces poppies alors, nous y voilà.

_dsc2950

_dsc2975

_dsc2991

Dans ce château, il n’y a pas que les poppies qui sont intéressants à voir ; déjà, il y a des mouettes (+400) et le château en lui-même est très impressionnant, j’ai bien cru qu’on allait s’y perdre ! Il y a tellement d’endroits à voir, par lesquels descendre puis monter puis se faufiler que très vite on arrive dans une nouvelle aile alors qu’on voulait monter.

_dsc2957

_dsc2984

_dsc3001

Monter. Montez donc en haut de ce château et vous n’oublierez plus jamais cette vue. Elle est tellement belle, vous avez la mer d’un côté, le port d’un autre ou bien les montagnes… Mais que demandez de plus ? C’est à couper le souffle. Presque littéralement puisque lorsque vous êtes en haut, tout va bien, et d’un coup le vent peut se lever et il fait tellement froid qu’il est difficile de réfléchir et se dire « mince, je dois respirer ».

_dsc3003

_dsc3013

_dsc3002

_dsc2981

Evidemment, comme dans beaucoup d’endroits, attendez un peu que le soleil se couche et la magie opère, la vue devient encore plus belle que ce qu’elle ne l’est déjà. Le château est beau mais la vue, vraiment je vous jure, c’est à ce moment que l’on tombe amoureux. En écrivant ces phrases je n’ai qu’une envie, y retourner et puis quand je me dis que ce n’est qu’à quelques heures de route… Il me manque juste une voiture, et un permis. Mais j’y retournerai!

Je me suis dit que même si ce n’était pas un article « Prendre de la hauteur » (vous pouvez tous les retrouver ici), une petite vidéo des hauteurs serait sympa alors là voilà :)

Nous avons beaucoup apprécié le château et n’en sommes partis qu’à la fermeture, nous nous sommes baladés dans les rues, puis nous avons été vers la plage pour admirer tout ça, vous pouvez voir la vue que nous avions sur la toute première photo. Nous avons admiré la vue pendant un moment, nous avons respiré et nous nous sommes dit « wow, la chance d’être tombé ici ».

_dsc3042

C’était vraiment un chouette endroit et j’espère qu’à travers les photos, la vidéo, je vous y ai fait voyager un peu. Je pense que vous l’avez compris, nous sommes vraiment tomber amoureux de cet endroit et j’espère qu’il vous plaira. Je vous laisse apprécier le reste de votre journée, de nouveaux articles vous arrivent très vite. Des bisous

(Retrouvez l’article en anglais ici et le premier article sur le nord du Pays de Galles ici)

_dsc3041

En balade: le nord du Pays de Galles

The Hollow in Restrospect – Corey Kilgannon, Liza Anne

_dsc2991

Hello, hello

Je vous l’ai déjà dit (et montré), le Pays de Galles est un endroit riche en couleurs, châteaux, moutons,… Beaucoup d’endroits sont magnifiques. Pour les vacances de la Toussaint nous sommes allés faire un tour du côté du nord du Pays de Galles afin de prendre un peu d’altitude et parce qu’on voulait absolument se faire un petit road trip de 2/3 jours avant d’aller quelques jours en France. Je vous le dis direct, je le répète à tout le monde : j’ai vu un des plus beaux endroits au monde. La nature n’y est pas seulement verte, non, la nature y est colorée, sauvage, froide voir glaciale mais pourtant réconfortante. Je suis tombée amoureuse du nord, si si.

Le nord aura le droit à plusieurs articles, 4 probablement, et dans celui-ci ce sera « la pratique de la chose »: pourquoi y aller, comment, des livres ou sites conseillés, où s’arrêter… Il y a évidemment plusieurs chemins possibles, et en 2 jours nous n’avons pas pu tout faire mais nous aimerions beaucoup y retourner alors si vous avez des adresses, des infos sur quoi voir que nous avons raté, n’hésitez pas à partager.

Pourquoi y aller ?

Regardez les photos qui accompagnent l’article, je trouve qu’elles valent 1000 mots :)

_dsc3096

Comment y aller ?

Pour commencer, il faut savoir que le Pays de Galles est un pays relativement petit, en un peu moins de 5 heures, vous allez du sud au nord. Nous sommes partis de Cardiff, qui est très au sud et notre premier arrêt a été Caernafon, relativement au nord et nous avons mis 4 heures. Nous avons loué une voiture avec Europcar, c’était le moins cher et c’est très pratique car vous faites comme bon vous semble, vous n’êtes pas obligé de suivre d’autres personnes. Contrairement à ce que l’on peut penser, louer une voiture ne revient pas si cher et a l’immense avantage de vous amener où vous voulez, vraiment ! Gros point positif : les autoroutes ne sont pas payantes ici donc une fois la location de la voiture payée, il ne vous restera que l’essence. Je vous conseille de prendre une bonne voiture capable de monter les plaines et montagnes : nous avions une Meriva et elle n’a pas apprécié la pente à 20%, nous avons bien cru que nous ne pourrions pas monter (sympa). Choisissez aussi une voiture confortable car vos popotins risquent d’y être un petit moment si vous faites un road-trip. En gros : louer une voiture est top, louer une voiture un peu plus cher mais confortable et efficace est mieux.

Des livres ou des sites à conseiller ?

Gros gros gros coup de gueule contre les guides touristiques connus et incapables de proposer un guide entier sur le Pays de Galles : POURQUOI ? C’est un pays il me semble ! Alors oui, il y a bien le Routard, mais c’est un combo Angleterre-Pays de Galles, genre ce dernier ne mérite pas d’être traité seul. Je pourrais dire « vive Lonely Planet » mais bon, en français le guide n’existe même pas, il faut le prendre en anglais… Ou alors je n’en ai pas trouvé. POURQUOI ? Je vais militer pour que quelqu’un sorte un guide sur le Pays de Galles! Heureusement que le guide en anglais est bien fait parce que je te dis pas la rage si en plus de ça il était nul ah !

J’ai aussi fouiné sur le net, Pinterest m’a beaucoup aidé (je vous mets le lien de mon tableau spécial Pays de Galles):

Où s’arrêter ?

Partout, absolument partout. Pas possible ? Okay, je réduis. Première chose quand on pense nord du pays : Snowdonia, évidemment, les montagnes ! Dans le Lonely Planet il y a un tour du mont Snowdon qui vous permet de voir plusieurs choses très, très interessantes. Ensuite, il y a beaucoup de châteaux alors faites votre choix suivant vos préférences ^^ Si vous recherchez de la ville, faites demi-tour car là-bas tout est nature et beauté originale!

Notre choix : Caernarfon, Snowdon, la montagne rouge, Beddgelert, Pen-y-Pass, Harlech (entre autres).

Un jour peut-être : Anglesey, Bangor, Conwy (entre autres).

Où dormir ?

Nous avons cherché des Airbnb au début puis nous nous sommes rabattus sur des hôtels car nous avons trainé mais il y a d’adorables Airbnbs dans la région, il vous suffit de regarder sur la carte (et si Airbnb vous intéresse, je peux vous parrainer grâce à ce lien).

Nous avons choisi cet hôtel:

13096136_34_z

Ty Dre Town House à Caernafon. L’hôtel est idéalement situé, en pleine ville, et le pub où vous pouvez prendre le petit déjeuner mais aussi les autres repas ou boire est à 1 rue. La chambre que nous avons eu était immense, grande salle d’eau, télé, cuisine, le lit était king size on a tellement bien dormi! Si je  retournais à Caernafon (et j’ai très envie d’y retourner) je retournerai probablement dans le même hôtel. Les chambres sont à partir de 59€ avec wifi et petit déjeuner, what else? J’ai réservé via Hotels.com et Igraal, si vous ne connaissez pas Igraal pensez-y c’est vraiment top il y a jusqu’à 6,5% de flashback avec Hotels.com et je peux vous parrainer si vous y accédez grâce à ce lien.

Voilà, je crois que je n’ai rien oublié… Le premier article nous amène à Caernarfon (dont voici le château) et j’espère que je serai capable de retranscrire la beauté de la chose ! Je vous souhaite une belle semaine, des bisous.

(L’article en anglais est ici)

_dsc2957

En balade à Aberdulais

Cheap Thrills – Kina Grannis

Hello, hello

Lundi dernier je vous ai amené en balade à Neath, sous un beau ciel bleu, et c’était bien sympa non? Aujourd’hui je vous amène non loin de là; nous avons rapidement terminé l’abbaye alors nous avons cherché ce que nous pouvions faire à quelques minutes et c’est là que nous avons vu qu’il y avait « Aberdulais falls » (les cascades d’Aberdulais)  à même pas 10mn. Parfait! Cet endroit est assez drôle car au départ, il ne paye vraiment pas de mine, on ne penserait jamais que ce bord de route ressemble à ça, c’est donc une bonne surprise :)

_dsc2895

_dsc2897

_dsc2901

Vous voyez ce petit endroit? Qui pourrait penser que s’y cachent des cascades? En réalité, le site est géré par la National Trust et il y a beaucoup plus: une roue qui génère de l’électricité, une sorte de musée car c’est un site historique et surtout la nature!

Alors qu’est-ce que c’est que ce truc que l’on peut voir? Vous pouvez voir un des anciens bâtiments de la mine/l’usine à métal, et c’est pour cela que ce site est historique. Et ce truc haut comme pas possible est l’ancien four. On y faisait fondre le métal, on le tordait puis en sortait des boite de conserve :)

_dsc2900

Côté nature, l’eau y est transparente et pourrait donner envie si on ne prend pas en compte les températures froides ahah

_dsc2906

_dsc2909

_dsc2912

Comme je vous l’ai dit, voici la fameuse roue; elle était tellement lourde qu’elle était tirée par des chevaux, les forces humaines ne suffisaient pas. Le site est vraiment bien fait, vous pouvez aller en haut du bâtiment près de la roue et vous avez une vue assez sympa sur les ruines de la mine/usine. Il y a aussi quelques pièces restantes déposées sur le sol avec des pancartes expliquant à quoi elles servaient et c’est assez ludique. Vous pouvez vous balader comme bon vous semble, le site n’est pas grand donc vous n’en avez pas pour 3 heures mais c’est quelque chose de sympa à faire. Vous montez donc sur le bâtiment par des escaliers très sécurisés et une fois arrivés en haut, vous trouverez les cascades.

_dsc2915

_dsc2918

_dsc2926

On s’assoie un peu, on profite tout en écoutant le bruit de la cascade; on n’est pas à plaindre hein? Je vous souhaite une jolie semaine, et vous quitte avec « un peu d’ambiance ». Des bisous

Pour plus de renseignements vous pouvez aller sur le site de la National Trust. Retrouvez l’article en anglais ici.

En balade à Neath

Yellow – Coldplay

_dsc2859

Hello, hello

Pour vous parler de cet endroit, il faut que je le contextualise. Contextualisons : afin de travailler au Royaume-Uni il vous faut un numéro d’assurance et vous ne pouvez pas y échapper si vous voulez être légal, il faut donc que vous vous rendiez dans un Job Centre Plus, et il n’y en a pas dans toutes les villes, of course. Habitant à Cardiff, nous avions le choix entre Bristol ou Neath, nous n’avions pas trop envie d’aller à Bristol alors nous avons choisi Neath car nous avions vu qu’il y avait de jolies choses par là-bas. Il faisait très beau ce jour là, déjà pas très chaud mais c’était très agréable. J’ai eu envie de vous montrer cette abbaye car des petits bouts d’histoire comme celui-là, si beaux et gratuits ça vaut quand même le coup !

_dsc2861

_dsc2863

Certes, ce sont des ruines mais regardez cette grandeur, cette beauté.

_dsc2872

_dsc2869

Cette petite chose est une abbaye Cistercienne, pas si petit après tout puisqu’elle a été la plus grosse au Pays de Galles, et elle date de 1129. Un monsieur sympathique a donné 3200 hectares de terre à des moines normands et les premiers y sont arrivés en 1130.

_dsc2880

_dsc2883

L’abbaye est ravagée au 13ème siècle après les Révoltes galloises, puis il y a la Dissolution des Monastères entre 1536 et 1541 par Henry VIII, l’abbaye est dissolue en 1539. Du coup, ils la transforment en petite propriété bien sympa, Sir Philip Hobby en est le dernier occupant. En 1730 une partie des bâtiments est utilisé par une fonderie de cuivre. Que d’Histoire !

_dsc2877

_dsc2885

Le site sert parfois comme lieu de tournage (il a servi pour Doctor Who, Merlin…). Nous avons vu des gens y courir, s’entrainer, promener leurs chiens, et nous avons juste profité de l’endroit pour respirer l’air frais. Le Pays de Galle regorge d’endroits comme celui-ci, ultra vert et paisibles ! Vous verrez, je compte bien vous faire visiter ;)

Et vous, quel est votre endroit paisible ?

Des bisous

_dsc2891

En balade à St Fagans

Earth Song – Mary Hopkin

_dsc2821

Hello, hello

Honnêtement, quels sont les 3 premiers mots qui vous viennent en tête quand quelqu’un vous dit « Pays de Galles »? Nature – moutons – Duffy étaient probablement mes 3 mots. Evidemment, ce pays est bien plus que ça mais on se nourrit souvent des clichés et de notre imaginaire quand il faut décrire rapidement quelque chose/quelqu’un que l’on ne connait pas. Lorsque nous avons su que nous venions ici, je me suis évidemment renseigné un peu plus et c’est à ce moment-la que j’ai appris l’existence de St Fagans. Qu’est-ce que c’est donc? St Fagans est un musée près de Cardiff, en plein air. Musée en plein air, déjà, je suis conquise! Mais encore? C’est un musée qui raconte comment vivaient les habitants dans des époques plus anciennes, ce qu’ils faisaient comme travails, ce qu’ils faisaient de leur temps libre…

Mais comment?

_dsc2823

_dsc2825

_dsc2834

Ce musée est composé de plus de 40 bâtiments qu’ils ont « simplement » déplacés! Ils les ont trouvé dans un endroit au Pays de Galles, ils ont mis deux petits trucs dessous pour les soulever (image) et hop, ils les ont mis à St Fagans, pour les regrouper. Génie? Carrément! C’est absolument génial, vous pouvez visiter des maisons de gens riches, pauvres, des maisons très très vieilles et des plus récentes… Vous pouvez même aller à l’intérieur de ces bâtiments et tout y est placé comme à l’époque (vous pouvez même retrouver une croix basque dans cette magnifique maison rouge!).

_dsc2832

_dsc2836

_dsc2840

Il y a des logements, des magasins, des anciens bâtiments « d’utilité » (poste, maison communale, moulin, tannerie, église…), des fermes, une école,… Vous y voyagez à travers des années et des années! Il y a une adorable ruelle qui représente une ruelle typique des coins miniers. Les maisons étaient construites par l’entreprise pour y loger les mineurs. Il y a plusieurs maisons et chacune est aménagée à une époque différente, on peut suivre l’évolution de l’aménagement intérieur avec elles.

_dsc2852

_dsc2847

_dsc2851

Je pense que vous l’avez compris, je suis absolument dingue de cet endroit! Il est ouvert quasiment tous les jours de 10h à 17h et l’entrée est gratuite (plus de détails sur le site) et pour moi c’est un truc à faire si vous visiter Cardiff et que vous restez un peu! On y apprend des tas de choses, vous pouvez y entendre des gens parler gallois et le musée est en constante évolution puisqu’ils ajoutent régulièrement de nouveaux bâtiments, de nouvelles choses à voir. Il faut prévoir plus que 2 heures parce que c’est vraiment grand, nous n’avons même pas pu tout faire et j’ai très envie d’y retourner… C’est une balade agréable, à l’air libre et vert, il fait froid oui mais il y a un feu dans les édifices alors il y a une odeur délicieuse et un son de bois qui craque. Vous vous y voyez?

Ah, et il y a des animaux! J’ai commencé la visite par mon copain Edmond le mouton, je la termine avec Pablo le cochon. Des bisous.

(Vous pouvez retrouver cet article en anglais ici)

_dsc2829