De San Sebastian à Bilbao: Etape 3, Leiketio/ Gernika-Lumo/ Mundaka

Arrosako Zolan – Kamille eta Maider

_DSC5939_fotorNous voilà enfin arrivés à Lekeitio après 1h20 et quelques de route de montagnes et de falaises. Comment vous expliquer avec des mots autres que « aaaaargh » « noooooon » pitiéééééé » et « au secours » qu’être côté passager et ne voir que je ne sais combien de mètres plus bas la mer, ça stress un peu. J’ai pas vraiment le vertige mais quand même, avec autant de vent, la pluie et une route ou seulement 1 voiture et demie passe… Ahum. Je voulais absolument passer par Lekeitio car une fois en regardant la carte du Pays Basque j’avais vu le nom de ce petit village, je l’avais trouvé joli et j’avais tapé dans Google pour voir à quoi ça ressemblait; essayez & vous verrez c’est magnifique. Bon, là, en l’occurence, on a eu un ciel gris et des énormes vagues! J’en ai profité pour faire de belles photos de la mer mais je ne vous les ai pas toutes mises, je vous épargne un peu ^^ Nous avons été étonné par l’homme qui, en plein milieu de la mer déchainée, faisait du paddle.

_DSC5907_fotor _DSC5908_fotor _DSC5915_fotor _DSC5942_fotor_DSC5944_fotor _DSC5945_fotorContents d’avoir enfin pu voir Lekeitio et d’avoir pris de l’eau de mer dans la face, on repart sans tarder car il fait assez froid et d’autres petites choses nous attendent :) Ce qui m’a vraiment étonné en passant par ces petits villages Basques-Espagnols ce sont les panneaux (tous en basque, pas en espagnol) et les maisons, beaucoup se ressemblent et d’un coup, « oh une maison rouge, oh une bleue, une violette… » Ca met un peu de peps dans ce paysage que nous voyions tout gris et y a pas à dire, ça fait bien plaisir! _DSC5947_fotor40 minutes plus tard, nous avons atterri à Gernika-Lumo. Vous connaissez probablement cette ville grâce à la peinture du Picasso mais le plus important à savoir est que le 26 avril 1937, elle a été bombardée par la légion Condor (aviation allemande) en soutient à Franco et les deux tiers de la ville se sont retrouvés en feu et ceci explique le tableau ^^ Mis à part sa malheureuse histoire, Gernika-Lumo est aussi une ville très importante du Pays Basque Espagnol puisque le siège des Assemblée générale de Biscaye s’y trouve. Je ne vais pas vous faire un cour d’histoire mais il y a une chose pour laquelle nous sommes précisément allés à Gernika: l’arbre. Cet arbre est le symbole des libertés basque et il se trouve juste derrière l’Assemblée, dans le jardin. C’est là qu’arrive l’anecdote: le chêne venait tout juste de mourir (1 semaine avant notre venue) et donc d’être enlevé et serait remplacé dans 3 jours. Nous n’avons donc pas vu le chêne. Voilà voilà.

Il y a une chose que l’on dit sur les basques « ils sont rustres, centrés sur eux-mêmes et n’aiment pas les autres »… Pas la peine de discuter des clichés et des à-prioris ici mais si vous croyez fermement à celui-ci, je vous conseille d’aller faire un tour à Gernika-Lumo. Nous étions dans l’Assemblée, et un homme y marchait. Il est naturellement venu vers nous, nous demandant d’où nous venions et s’est mis à parler français avec son accent tout mignon, nous avons pu lui poser des questions, notamment à propos de l’arbre et de l’histoire du bâtiment. Il nous a expliqué que depuis toujours, le chêne planté dans le jardin était un descendant du premier, c’est aussi lui qui nous a expliqué pourquoi il n’y en avait pas ce jour-là. Il nous a aussi montré une vidéo explicative sur le bâtiment et le fonctionnement de l’Assemblée de Biscaye… Bref, je ne vais pas vous faire un roman, j’ai déjà bien trop écrit mais vous comprendrez l’essentiel: cet homme était génial & allez-y.

_DSC5949_fotor _DSC5950_fotor _DSC5951_fotor _DSC5961_fotor _DSC5962_fotor _DSC5965_fotor _DSC5982_fotor _DSC5984_fotorSous la pluie et trempés, nous repartons pour 20 minutes en voiture à la découverte de Mundaka. Ce petit bout de terre est un des spots de surf les plus connus et c’est tout simplement la raison pour laquelle nous y sommes allés. Malheureusement, il n’y avait pas eu de miracle et il pleuvait toujours, la mer était sale mais un bol d’air frais nous a fait du bien! Cette odeur, il n’y a rien de mieux.

_DSC5989_fotor _DSC5991_fotor _DSC5994_fotor _DSC5995_fotor _DSC5997_fotorC’est ici que se termine le troisième article concernant notre petit Road Trip au Pays Basque Espagnol. Si vous voulez voir les deux précédents vous pouvez cliquez ici 1 et ici 2. Je vous dis à demain pour la dernière partie… En espérant que la balade vous plaît! Des bisous

(PS: ces images m’appartiennent, inutile donc de préciser que si je les retrouve ailleurs sans mon autorisation je risque fort de ne pas être très cordiale ^^)

4 réflexions au sujet de « De San Sebastian à Bilbao: Etape 3, Leiketio/ Gernika-Lumo/ Mundaka »

  1. Quel dommage que tu aies eu ce temps!!! J’habite à Bilbao et tout est tellement plus beau (genre fois 1000) quand il fait beau. Et les plages de Lekeitio, avec le soleil, c’est juste sublime. J’espère que tu pourras revenir avec un meilleur temps!

Je laisse un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s